Karim BENZEMA ne disputera pas la Coupe du Monde 2018 en Russie


Karim BENZEMA, Star mondiale du football français ne sera pas présent à la Coupe du Monde 2018 en Russie. Après l’EURO-2016 déroulé en France, c’est la double peine. Il s’agit ni plus ni moins d’une punition dont le sélectionneur français devra un jour ou l’autre s’en expliquer 

 

Karim BENZEMA, absent du Mondial en Russie : incompréhension et des questions

Karim BENZEMA, star internationale de football, installé en Espagne et évoluant dans le prestigieux club du REAL MADRID, n’a pas été retenu par le sélectionneur national Didier Deschamps dans la liste des joueurs qui s’envoleront pour la Russie et représenteront les couleurs de la France, lors de la prochaine Coupe du Monde. On s’en doutait — même si on osait encore caresser, en cachette, le rêve de voir Deschamps revenir et sur sa stupide et incompréhensible décision — et cela s’est malheureusement confirmé. Alors, le sélectionneur français invoque sa stratégie de mettre en place une équipe qui reposerait avant tout sur un « esprit de groupe » avec des qualités humaines dont il aurait le secret. Quelle équipe à travers la Planète n’aurait pas un esprit de groupe ?  Je n’en connais pas. Deschamps est obnubilé — prisonnier de sa philosophie de jeu et d’équipe qu’il est le seul à comprendre — par la constitution d’un groupe de joueurs qui seraient des potes et des copains avant toute autre considération. Ce qui augure évidemment que ses choix sont très personnels et fondés sur  un supposé caractère des joueurs. Et selon le sélectionneur, Karim BENZEMA, dans ce registre d’un choix humain, n’entrerait pas dans ses schémas. D’ailleurs, Deschamps a pour habitude de dire lorsqu’il veut se séparer d’un joueur : Il ne rentre pas dans mes dispositifs de jeu. Il nous le dit pas ainsi, mais beaucoup ont cette interprétation. On pourrait citer les cas de Ben Arfa, Nasri et Ziani (lorsque Deschamps entraînait l’OM). En vérité, il est vraisemblable que Deschamps aime les joueurs interchangeables, qui obéissent au doigt et à l’œil, qui ne lui tiennent pas tête. On peut trouver cela normal. La question qui se pose est celle-ci : peut-on créer un esprit de groupe par un excès d’autorité. Adrien Rabiot a clairement soulevé le problème. 

Pourtant, BENZEMA n’a jamais perturbé le groupe France et s’est toujours comporté sur le terrain de manière exemplaire. Alors, pourquoi cette éviction ? A cause de l’affaire Valbuena ? En juillet 2017, La Cour de cassation a annulé la décision de la cour d’appel de Versailles, ce qui a conduit la justice à prononcer la nullité de la procédure. Sur un Plan sportif ? BENZEMA est l’un des plus grands attaquants au monde et l’un des plus titrés du football français. Il aurait pu jouer pour l’Algérie, il a choisi la France, contrairement à ce que prétendent ses détracteurs haineux. Faut-il également le rappeler, BENZEMA fut l’un des artisans majeurs qui qualifièrent les Bleus au mondial 2014 (Brésil) lors du difficile match retour face à l’Ukraine, disputé au Stade de France et remporté 3 – 0, remontant ainsi les 2 buts de retard encaissés au match aller. La déclaration de BENZEMA, selon laquelle Deschamps aurait cédé à une frange raciste de la France, aurait-elle pesé aussi ?  Si oui, dans ce cas Deschamps serait rancunier et passerait sa personne avant l’équipe nationale puisqu’il en ferait, de fait, une affaire personnelle. Vous voulez mon avis ? Je répondrai par une anecdote. L’acteur français d’origine italienne Lino Ventura avait répondu à des journalistes qui le questionnaient sur le racisme anti-italien en France : Je préfère ne pas m’attarder sur ce sujet. Vous connaissez donc ma réponse. 

Touhami Moualek

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.