Dieu est au-dessus de tout ce qu’on peut lui associer ou attribuer

Dieu est au-dessus de tout ce qu'on peut lui associer ou attribuer
Dieu est au-dessus de tout ce qu’on peut lui associer ou attribuer

Dieu est Unique sans égal et n’a ni enfanté ni été enfanté

A Dieu tout ce qui est sur Terre et dans les cieux. Laissons les philosophes philosopher. Laissons les querelleurs se quereller. Le sexe des anges a toujours passionné. Laissons les ignorants à leur ignorance. Laissons les haineux haïr jusqu’à eux-mêmes. Laissons le savoir et la connaissance aux savants. Ceux qui ont appris parce qu’ils ne savaient pas. Ceux dont la sagesse est le guide.   

René Descartes : « Je pense donc je suis » ; un être qui doute de tout, tout le temps. Mais laissons le temps au temps. Revenons au présent. Le futur naît au présent et s’achemine lentement vers de nouvelles voies dans les prolongements de l’humanité.  

Des hommes affirment que L’Omnipotent aurait un fils et qu’Il l’aurait envoyé à l’abattoir pour sauver des âmes cupides, indignes, barbares et ingrates. Que ce « fils-dieu » serait mort pendant trois jours, laissant la Terre, la faune, la flore, les hommes, à l’abandon. Il serait ensuite ressuscité, selon ses apôtres. Pourquoi la Terre aurait besoin d’un Dieu si celui-ci peut disparaître quelques jours et revenir ?    

Pourquoi Le Miséricordieux devrait-il mourir et revivre pour prouver à des créatures indignes son Existence ? Quel sens ? René Descartes avait raison : tout ce qui nous est enseigné pourrait être totalement faux, remis en question. L’homme pense en conscience et se croit ainsi au-dessus de toute autre création. Alors que la mer pourrait l’engloutir en quelques heures, si tel était la volonté de Dieu. Mais elle ne l’est pas. La mer obéit. Dieu ne peut mourir, il est Celui qui est. L’Éternel.

Le Grand Moïse (paix et salut sur l’un des plus rapprochés de Dieu) a émis le souhait de voir le Puissant après que Celui-ci lui a parlé sans intermédiaire. Un privilège accordé à nul autre Messager. Sa volonté fut exaucée. Mais à peine Dieu eut-il esquissé un début de mouvement vers Moïse (paix et salut sur lui) que celui-ci perdit connaissance et la montagne du Sinaï vola en éclats, réduite en poussière. Moïse implorera pardon et ne recouvrira la vue que quelques jours après.

Mohamed (paix et salut sur lui) n’a pas apporté une nouvelle religion : l’islam. Il a confirmé et parfait ce qui a été révélé avant lui par d’autres prophètes. Il nous a enseigné de ne faire aucune différence entre les Messagers et Prophètes d’Allah et à les honorer tous sans exception.

N’en déplaise à de mauvaises langues, aucun Prophète de Dieu n’a failli dans sa mission et transgressé les lois divines. Aucun. Jésus n’a pas échoué, Moïse non plus. Le premier a été victime de complot en vue de l’assassiner. Dieu l’a rappelé à lui. Il doit revenir sur Terre pour achever sa mission. Le second a été trahi et déshonoré par le comportement indigne de sa Oumma. Auprès de Dieu, Moïse reste l’un de ses plus grands Messagers que la Terre a portés.

Touhami – INFOSPLUS  

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.