Les États-Unis concentrent son armée pour combattre dans l’Arctique

Les États-Unis concentrent son armée pour combattre dans l’Arctique

Les États-Unis ont commencé à préparer les soldats aux conflits avec la Russie et la Chine dans l’Arctique.

Les États-Unis ont accru leur attention sur la région arctique et ont commencé à préparer une armée capable de se battre dans le grand froid là-bas pour défier la Russie et la Chine. 

Business Insider fait savoir que les dirigeants américains sont préoccupés par l’activité croissante de la Russie et de la Chine dans la région. Les forces armées américaines ont, ainsi, déjà préparé une nouvelle stratégie de combat et mené des exercices à grande échelle en Alaska pour préparer les soldats aux conditions extrêmes de l’Arctique. Pour accroître l’influence dans la région, les États-Unis veulent coopérer avec le Canada et le Danemark, a déclaré le média anglophone. Ces dernières années, les États-Unis ont intensifié leur concentration dans cette zone géographique nordique gelée, préparant leurs forces à dominer cette zone géographique avec les conditions rudes. 

«Cette décision reflète les inquiétudes croissantes concernant les activités de la Russie et de la Chine, qui souhaitent élargir leur accès à l’Arctique pour le commerce, les ressources et la projection de puissance dans cette zone stratégique», continue Business Insider, qui affirme: «Cette décision reflète les inquiétudes croissantes concernant les activités de la Russie et de la Chine, qui souhaitent élargir leur accès à l’Arctique pour le commerce, les ressources et la projection de puissance dans cette zone stratégique». 

Le gouvernement du Canada a annoncé le 13 février dernier que «plus de 600 membres des Forces armées canadiennes s’entraînent avec les Alliés et les partenaires en Alaska dans le cadre de l’exercice GLOBAL RESOLVE 24». «En plus des forces canadiennes et américaines, des troupes de Mongolie et de la République de Corée feront partie du groupe d’entraînement», a continué le site canadien.
 
«Reconnaissant que les défis de sécurité dynamiques exigent des environnements d’entraînement dynamiques, les régions éloignées de l’intérieur de l’Alaska et de la zone d’entraînement de Donnelly (base US en Alaska) sont appelées à accueillir l’exercice du Centre multinational de préparation interarmées du Pacifique du 22 au 2 mars, du 7 au 27 mars», a, de son côté, rapporté l’armée US. «Cet exercice fournira à l’armée et aux partenaires de la coalition l’occasion de valider la capacité des unités de l’armée américaine en Alaska (USARAK) et de leurs partenaires à se déployer, combattre et gagner dans un environnement arctique». L’armée US accentue l’accent pour que «l’exercice se concentre sur les opérations de combat à grande échelle et qu’il constitue un événement d’entraînement par temps froid qui comprend un entraînement situationnel et des exercices de tir réel». 

L’adhésion de la Suède et de la Finlande à l’OTAN, comme le note le média anglophone, répond également à cet objectif. Les Américains préparent les alliés dans le partage de l’Arctique. La Russie, elle, a averti qu’elle ne permettrait pas la saisie du plateau continental russe dans l’Arctique. 

Julien Le Ménéec

Les opinions exprimées par les analystes ne peuvent être considérées comme émanant des éditeurs du portail. Elles n’engagent que la responsabilité des auteurs

Source : Abonnez-vous à notre chaîne Telegram: https://t.me/observateur_continental

INFOSPLUS

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DON'T MISS OUT!
Subscribe To Our Newsletter