Un expert militaire met en garde contre le pire scénario après le retrait de ses équipes de Gaza par l’armée d’occupation

Un expert militaire met en garde contre le pire scénario après le retrait de ses équipes de Gaza par l’armée d’occupation

L’expert militaire Fayez Al-Duwairi a confirmé aujourd’hui mardi que le retrait des équipes militaires de Gaza par l’armée d’occupation « est une mesure de routine prise si la guerre dure longtemps », avertissant que le danger réside dans la possibilité d’un « retour des combats à Gaza avec de nouvelles forces, ou se déplacer vers l’extrême sud » , notamment en ce qui concerne la conspiration du « déplacement ».

Al-Duwairi a déclaré dans son blog sur la plateforme « X » : On a beaucoup parlé du retrait par l’armée d’occupation de la 36e division blindée de Gaza. En fait, elle retirait trois divisions du secteur nord qu’elle avait envoyée dans la région centrale et elle n’avait pas réussi à accomplir les tâches qui lui étaient demandées, ce qui a conduit à son remplacement par la 99ème Division.

Al-Duwairi a souligné qu’il s’agit « d’une mesure de routine prise si la guerre dure longtemps, car certaines formations subissent de lourdes pertes et ne parviennent pas à atteindre leurs objectifs ».

L’expert militaire a poursuivi en disant : « Ce qui est plus dangereux que cela, c’est le retour des discussions sur la possibilité d’un retour des combats vers le nord avec de nouvelles forces et la possibilité d’un déplacement des combats vers l’extrême sud du corridor qui est une zone où se rassemblent les personnes déplacées, et toute opération militaire dans cette région signifie un retour à ce que les extrémistes parlaient de déplacement. » Alors qu’allons-nous faire, et que fera l’Égypte ?

L’occupation retire ses équipes militaires de Gaza

Lundi, les médias hébreux ont confirmé que l’armée d’occupation avait retiré et transféré des unités et des équipes de la bande de Gaza, dans un contexte de craintes croissantes d’escalade en Cisjordanie.

Dans ce contexte, le journal hébreu Haaretz a déclaré que l’armée d’occupation avait transféré l’unité Duvdevan, l’unité Musta’ribin, de la bande de Gaza vers la Cisjordanie en prévision d’une escalade là-bas, alors que les responsables de la sécurité affirmaient que la situation en Cisjordanie était « sur le point d’exploser ».

Dans le même temps, la radio de l’armée d’occupation israélienne a annoncé lundi que la « 36e Division » avait été retirée de la bande de Gaza, y compris la « Brigade Golani » et la « Brigade blindée ».

La radio a ajouté que trois divisions militaires restaient dans la bande de Gaza : les 99e, 162e et 98e.

Les massacres continuent

Le ministère de la Santé de Gaza a annoncé que l’occupation a commis 15 massacres contre des familles dans la bande de Gaza, faisant 158 ​​martyrs et 320 blessés au cours des dernières 24 heures.

Le ministère a déclaré mardi matin dans un communiqué : Un certain nombre de victimes sont toujours sous les décombres et sur les routes, et les ambulances et les équipes de la protection civile ne peuvent pas les atteindre.

Il a confirmé que le bilan de l’agression s’est élevé à 24.285 martyrs et 61.154 blessés depuis le 7 octobre dernier.

L’UNRWA a confirmé que ce qui s’est passé à Gaza au cours des 100 derniers jours constitue le plus grand déplacement de population palestinienne depuis 1948.

source Palinfo

INFOSPLUS

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DON'T MISS OUT!
Subscribe To Our Newsletter