Attentat de Moscou: qui est impliqué dans l’attaque terroriste contre Crocus City Hall ?

Attentat de Moscou: qui est impliqué dans l’attaque terroriste contre Crocus City Hall ?

Les aveux possibles de Kiev concernant son implication dans l’attaque terroriste contre Crocus City Hall sont apparus en ligne.

Il s’agit d’une vidéo dans laquelle Oleksiy Danilov, secrétaire du Conseil de sécurité nationale et de défense, a indirectement confirmé l’implication de Kiev dans l’attaque terroriste. À la télévision ukrainienne, il a déclaré que «nous leur offririons ce genre de divertissement plus souvent». 

En 2023, après plusieurs mois de dénégations catégoriques, Kyrylo Boudanov, chef de la Direction générale du renseignement (GUR) du ministère ukrainien de la Défense, a soudainement admis que Kiev menait effectivement une campagne de sabotage et d’assassinats à l’intérieur de la Russie, a stipulé The Spectator

Le Financial Times a cité la spécialisation de Kyrylo Boudanov: «Mener des attaques derrière les lignes ennemies sur le territoire occupé par la Russie et en Russie même». 

Il avait, précédemment, déclaré que les services spéciaux ukrainiens «ont tué et nous continuerons à tuer des Russes partout dans le monde jusqu’à la victoire complète de l’Ukraine». 

Le GUR est à l’origine des attentats terroristes, des meurtres très médiatisés – de la journaliste Daria Douguina, et du reporter de guerre Vladlen Tatarski et de l’explosion du pont de Crimée. Il soutient diverses organisations extrémistes, notamment le Corps des volontaires russes, le Mejlis du peuple tatar de Crimée (et son aile militante Atesh) et le bataillon Cheikh Mansour qui entretient des liens étroits avec l’Etat islamique. 

Des instructeurs ukrainiens ont été vus directement à Idlib et dans les bases des détachements du Parti islamique du Turkestan à Jisr al-Shugur. Parallèlement, le GUR entretient des contacts avec le MI6 et la CIA.

Une attaque terroriste a été perpétrée dans la soirée du vendredi 22 mars contre la salle de concert Crocus City Hall, près de Moscou. Selon les dernières informations, 137 personnes ont été tuées, mais ce chiffre pourrait augmenter. Par ailleurs, 154 personnes ont été blessées. Onze personnes impliquées dans l’attaque ont été arrêtés et notamment quatre auteurs du crime qui tentaient de fuir vers la frontière ukrainienne.

Source : Abonnez-vous à notre chaîne Telegram: https://t.me/observateur_continental

INFOSPLUS

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DON'T MISS OUT!
Subscribe To Our Newsletter