Il pleut sur mes souvenirs

Il pleut sur mes souvenirs
Il pleut sur mes souvenirs

Loin des agitations de la ville
Plongé dans des décors nus
Je suis à l’abri des âmes viles
Et rien n’existe plus

Loin des agitations de la ville
Plongé dans des décors nus
Je suis à l’abri des âmes viles
Et rien n’existe plus

Mes rêves ont trouvé leur voie
Sur ces longs chemins d’autrefois
Il y a de cela bien longtemps
Du temps où j’étais enfant

Ce matin il fait gris et froid
Il pleut sur mes souvenirs
Je suis pris de désarroi
Il me reste tant à découvrir

Le vent se lève et me caresse le visage
Quand j’atteins de lointains rivages
Je ressens le souffle d’une plénitude
Il pleut sur les rives de ma solitude

Les yeux ouverts sur le Monde
Je ne vois plus aucun avenir
La Terre est encore féconde
L’hommes ne sait qu’asservir  

Il pleut sur mes rêves
De la haine surgit l’Enfer
Il pleut depuis Adam et Eve
Le Paradis n’est pas sur Terre

INFOSPLUS

INFOSPLUS

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
DON'T MISS OUT!
Subscribe To Our Newsletter
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x