Responsable de l’ONU : Le siège des civils à Khan Yunis au milieu des bombardements est odieux et doit cesser

Responsable de l’ONU : Le siège des civils à Khan Yunis au milieu des bombardements est odieux et doit cesser

Un haut responsable des Nations Unies dans la bande de Gaza a qualifié les attaques en cours contre des sites civils à Khan Yunis de « totalement inacceptables », exigeant la fin immédiate de la guerre menée par l’occupation contre Gaza.

Le coordonnateur humanitaire adjoint dans le territoire palestinien occupé, Thomas White, a déclaré jeudi dans un communiqué : « Des gens sont tués et blessés, et alors que les combats s’intensifient autour des hôpitaux et des abris accueillant des personnes déplacées, les gens sont assiégés à l’intérieur et les moyens de sauver des vies sont entravées. »

White a ajouté : « Avec l’intensification des combats ces derniers jours dans la zone de notre centre d’entraînement, qui abrite des milliers de personnes, 12 personnes ont été confirmées tuées et plus de 75 autres blessées, dont 15 dans un état critique. Le centre a été bombardé par deux obus et il a pris feu.”

Il a souligné qu’un certain nombre de missions de l’ONU chargées d’évaluer la situation se sont vu refuser l’entrée dans les zones touchées, alors qu’hier soir, l’organisation a finalement pu atteindre ces zones pour soigner les patients traumatisés, apporter du matériel médical et évacuer les blessés vers Rafah.

Le responsable de l’ONU a poursuivi : « Les violents combats qui ont lieu à proximité des hôpitaux restants à Khan Yunis, y compris les hôpitaux Nasser et Al-Amal, ont pratiquement encerclé ces installations, laissant le personnel médical, les patients et les personnes déplacées terrifiées piégés à l’intérieur. L’hôpital a été fermé après l’évacuation des patients, dont des femmes opérées. »

Il a souligné que la situation à Khan Yunis confirme le non-respect persistant des principes fondamentaux du droit international humanitaire : « distinction, proportionnalité et précaution lors du lancement d’attaques ». Il a déclaré : « C’est inacceptable et odieux et cela doit cesser. »

White a appelé à la nécessité de prendre toutes les mesures pour protéger les civils, soulignant que « la protection des hôpitaux, des cliniques, des équipes médicales et des installations des Nations Unies est clairement stipulée dans le droit international ».

Source Palinfo

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DON'T MISS OUT!
Subscribe To Our Newsletter