Guerre en Ukraine : OTAN en emporte le vent

Guerre en Ukraine : OTAN en emporte le vent

La guerre en Ukraine est le fruit d’une OTAN impérialiste et belliciste

La guerre en Ukraine est le prétexte pour les Occidentaux de taper fort et dur sur la Russie et surtout sur Vladimir Poutine. Les opérations de communication orchestrées par le comique ukrainien Volodymyr Zelensky sont toutes applaudies par les journalistes occidentaux qui s’écrient en chœur, ébahis et les yeux luisants : quel homme ! Dans cette guerre, l’émotion est à son comble. D’un côté comme de l’autre, la désinformation et la propagande militaires sont à leur apogée.

Mais ces journalistes oublient juste — volontairement ou naïvement — que le peuple Ukrainien est sous les bombes russes tandis que Zelensky fait le clown devant les Occidentaux qu’il appelle de tous ses vœux à voler à son secours. Il n’hésite pas non plus à exiger une intervention militaire sur le terrain. Ce qui, évidemment, reviendrait à rentrer dans un conflit généralisé et donc une guerre mondiale.

Depuis que l’opération militaire s’est intensifiée et concentrée exclusivement dans la région du Donbass, et devant l’ampleur des dégâts, Volodymyr Zelensky s’est enfin décidé à vouloir réellement négocier avec Vladimir Poutine pour « mettre fin à la guerre ». Zelensky en a fait une demande express ces jours derniers en insistant fortement.  

Intensification des opérations militaires dans le Donbass

Les intentions du président ukrainien de vouloir intégrer à la fois l’Union Européenne et l’OTAN sont la cause principale de l’intervention militaire russe. Vladimir Poutine n’a eu de cesse de mettre en garde Zelensky et les Occidentaux contre une omniprésence de l’OTAN à ses frontières. Les pays de l’ex-URSS n’ont cessé d’adhérer à l’Organisation Atlantique malgré les mises en garde russe. L’attitude des USA est loin d’être irréprochable dans les escalades. Les occidentaux n’ont pas tenu parole quant à leur engagement à ne pas intégrer trop de pays de l’ex-URSS au sein de l’OTAN.

La Ville de Marioupol est tombée et est aux mains des Ruses, à l’exception de l’usine Azovstal où se terrent quelques 2000 néonazis, avec, semble-t-il, la présence également de civils. Que font des civils dans des zone de guerre, à fortiori dans ces souterrains immenses ? Servent-ils de boucliers aux néonazis ?

Selon des informations restant à confirmer, des mercenaires occidentaux se trouveraient retranchés dans cette usine, dont des officiers français. Ce qui serait très embarrassant pour l’Elysée.

Plusieurs tentatives d’exfiltration aéroportées ont été entreprises, mais elles auraient toutes échoué. La question que tout le monde se pose est : que se passe-t-il réellement dans cette usine Azovstal ? Y auraient-ils des soldats et des officiers occidentaux ?  

INFOSPLUS

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x