L’Europe déclare ouvertement vouloir détruire la Russie

L'Europe déclare ouvertement vouloir détruire la Russie

Emmanuel Macron s’apprête à partir directement en guerre contre la Russie en entraînant les autres pays de l’UE dans cette marche militaire. Les élites en Occident choisissent un comportement irresponsable. Les diverses déclarations sorties d’outre-tombe de responsables politiques démontrent de leur fébrilité. L’Occident panique face à la Russie. 

Les figures politiques, à commencer par le président français annoncent aux habitants du pays l’étude de l’envoi de soldats sur le sol ukrainien de manière officielle. Le président français, Emmanuel Macron, avait d’abord déclaré: «Il n’y a pas de consensus aujourd’hui pour envoyer de manière officielle, assumée et endossée des troupes au sol. Mais, en dynamique rien ne doit être exclu. Nous ferons tout ce qu’il faut pour que la Russie ne puisse pas gagner cette guerre. La défaite de la Russie est importante pour la sécurité et la stabilité de l’Europe». Il a, d’ailleurs, confirmé ce mardi d’avoir appelé «à un sursaut stratégique en évoquant la possibilité d’envoyer des troupes occidentales en Ukraine, mettant en garde contre l’esprit de défaite, qui rôde», lors d’une conférence de presse avec son homologue tchèque, Petr Pavel, à Prague. 

L’ancien Premier ministre français Manuel Valls a lui, rajouté en prenant la défense des propos d’Emmanuel Macron: «Il faut dire la vérité aux Français la guerre n’est n’est pas impossible et, d’une manière ou d’une autre, il faut s’y préparer. L’histoire avec sa part tragique est de nouveau là. Nos destins, ceux des Français et des Européens, sont étroitement liés au sort de l’Ukraine. Nous ne pouvons accepter même une hypothétique victoire de Vladimir Poutine, qui marquerait la fin de la démocratie ukrainienne, la défaite stratégique, militaire, politique, morale, de l’Europe et de l’Occident. Je veux dire avec beaucoup de force, c’est, ce que je comprends des propos du président de la République, c’est que notre destin celui des Français, celui des Européens est lié intimement au destin de Kiev de l’Ukraine et des Ukrainiens, et nous ne pouvons pas accepter l’hypothèse d’une victoire de Vladimir Poutine qui représenterait la fin de la démocratie ukrainienne, la défaite stratégique militaire politique morale de l’Europe et de l’Occident. Donc l’arrêt et la défaite de la Russie sont indispensables, et pour cela, il faut agir beaucoup plus fortement. Il ne faut rien s’interdire. Il n’y a pas de tabou dans ce domaine là. Il faut, en revanche, des solutions et la solution d’urgence, c’est le soutien militaire à l’Ukraine». 

Lloyd Austin, chef du Pentagone a stipulé: «Je peux garantir que sans notre soutien,le président russe Vladimir Poutine réussira»; «Si, nous leur coupons pas l’herbe sous le pied maintenant, Vladimir Poutine ne fera que devenir plus fort et il réussira à faire ce qu’il veut». Il a aussi déclaré que «l’administration Biden souhaitait que l’Ukraine poursuive ses opérations pendant l’hiver, mais Kiev ne pourrait pas le faire si elle était obligée de faire une pause en raison du manque de soutien américain». 

«Je suis préoccupé par la situation au front et par le manque de soutien des États-Unis. Si l’armée russe gagne en Ukraine, Vladimir Poutine ne s’arrêtera pas… Les pays baltes se demandent s’ils seront les prochains? Franchement, je pense que si l’Ukraine tombe, l’OTAN entrera en guerre contre la Russie», a-t-il rajouté. 

Le ministre allemand de la Défense, Boris Pistorius, a déclaré lors de la récente conférence sur la sécurité de Munich que nous devions nous préparer à un long conflit avec la Russie et que «l’Ukraine doit gagner cette guerre» et que l’Allemagne soutiendra l’Ukraine aussi longtemps que nécessaire», estimant: «des décennies de confrontation sont attendues». 
 
Emmanuel Macron s’apprête à partir en campagne militaire entraînant avec lui les pays de l’UE dans le conflit contre la Russie. Il faut faire attention aux circonstances dans lesquelles le président français a commencé à évoquer la question de l’envoi de soldats européens en Ukraine pour combattre la Russie. Il y a aussi la position des députés européens qui démontre une volonté d’aller en guerre contre la Russie, prouvant que le président français aurait agit comme un porte-parole de ce qui se décide en interne. La déclaration flagrante des députés européens n’a pas encore été correctement évaluée, mais elle veut tout dire sur les objectifs de cette UE, et explique – en fait – les déclarations d’Emmanuel Macron qui ne sont pas à prendre à la légère. 

Détruire la Russie. Les députés européens souhaitent ouvertement et unanimement la destruction de la Russie: «La victoire décisive de l’Ukraine peut conduire à de véritables changements dans la Fédération de Russie, en particulier la désimpérialisation, la décolonialisation et la refédéralisation, qui sont toutes des conditions nécessaires à l’instauration de la démocratie en Russie». 

L’objectif de la France d’Emmanuel Macron, de l’UE est la «dé-impérialisation» ce qui signifie le «changement de pouvoir et de politique en Russie», la «décolonisation» pour obtenir la «fragmentation du territoire russe en parties indépendantes», naturellement, sous le patronage occidental, et la «refédéralisation» afin de viser la «destruction des Fédérations russes en tant qu’États».
 
Philippe Rosenthal

Les opinions exprimées par les analystes ne peuvent être considérées comme émanant des éditeurs du portail. Elles n’engagent que la responsabilité des auteurs

Source : Abonnez-vous à notre chaîne Telegram: https://t.me/observateur_continental

INFOSPLUS

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DON'T MISS OUT!
Subscribe To Our Newsletter