INFOSPLUS – Actulalité – Politique – Littérature – Sport – Algérie
INFOSPLUS – Actulalité – Politique – Littérature – Sport – Algérie

Pauvreté en France : tous les gouvernements y sont confrontés

Pauvreté en France : tous les gouvernements sont confrontés

Pauvreté : un problème récurrent et qui s’aggrave

La pauvreté est un problème majeur qui touche des millions de personnes en France (le chiffre cité le plus souvent est celui de 11 millions). Face à cette réalité préoccupante — c’est la cohésion sociale du pays qui est en jeu —, le gouvernement propose régulièrement des plans qu’il prétend ambitieux pour lutter contre ce fléau, avec plus ou moins de réussite.

Des plans visant à réduire drastiquement le nombre de personnes touchées par la pauvreté et à améliorer leur qualité de vie sont régulièrement mis en œuvre. La conviction du président actuel, Emmanuel Macron, sur ce sujet est la suivante : ce n’est pas les allocs et l’assistanat qui font sortir de la pauvreté, mais l’emploi.

On peut être d’accord avec le Président, mais en attendant qu’elles trouvent un emploi, les personnes touchées par la pauvreté ont besoin d’être soutenues et aidées.

La pauvreté : renforcer l’accès à l’emploi et garantir un niveau de vie décent

Une des priorités est de favoriser l’insertion professionnelle des personnes en situation de précarité. Mettre en place des actions visant à encourager la création d’emplois, et accompagner les demandeurs d’emploi dans leurs recherches. Proposer des formations adaptées aux personnes les plus éloignées du marché du travail afin de leur permettre de développer de nouvelles compétences.

La lutte contre la pauvreté doit également se focaliser sur des mesures visant à garantir un niveau de vie décent. L’objectif serait d’assurer à chaque citoyenne et citoyen les ressources nécessaires pour subvenir aux besoins fondamentaux.

Une revalorisation des minimas sociaux, une meilleure prise en charge des aides au logement et des efforts supplémentaires pour les familles monoparentales. L’argument qui consiste à dire que trop d’aides encouragent l’assistanat puisque parfois ces aides sont supérieures (ou égales) au salaire d’une personne rémunérée au SMIC sont irrécevalbles dans la mesure où une période de chômage n’est que transitoire, et que tout le monde peut à un moment de sa vie se retrouver chômeur.

La pauvreté : accompagner les plus fragiles

La pauvreté touche évidemment les plus faibles : les personnes ayant fait peu d’études ou n’ayant pas été formées à un métier, celles dotées d’une santé physique ou mentale fragile, et les personnes victimes d’accidents de la vie.

Accompagner les personnes les plus fragiles est donc une priorité, voire un devoir moral. Soutenir, par des dispositifs adaptés, les personnes en situation de handicap, les personnes âgées, les familles en difficulté est également une nécessité. Renforcer des services d’aide à domicile, développer des mesures de soutien psychologique, sont autant d’actions préventives luttant contre la précarité.

La pauvreté est un combat collectif car nous sommes tous concernés

Pour que tout plan de lutte contre la pauvreté réussisse, il est fondamental de mobiliser l’ensemble de la société. Les acteurs publics, les associations, les entreprises et les citoyens doivent travailler ensemble pour apporter des solutions concrètes, efficaces et durables.

Car la lutte contre la pauvreté est un enjeu majeur pour notre pays. Afficher une volonté forte et claire est le seul moyen de faire reculer la précarité et de donner à chacune et chacun les moyens de s’épanouir dans la vie.

Ne me donne pas de poisson, apprends-moi plutôt à pêcher.

Mao tsé toung

Touhami - INFOSPLUS

Touhami – INFOSPLUS

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DON'T MISS OUT!
Subscribe To Our Newsletter