Samuel Eto’o condamné à 22 mois de prison pour fraude fiscale

Samuel Eto’o condamné à 22 mois de prison pour fraude fiscale

Samuel Eto’o condamné à 22 mois de prison

Décidément l’ancien joueur de football international Samuel ETO’O défraie la chronique et n’en finit pas de faire parler de lui, malheureusement plus en mal qu’en bien de sa personne.

En effet, Samuel Eto’o vient d’être condamné à 22 mois de prison et une amende qui s’élève à environ 1,8 million d’euros, pour fraude fiscale en Espagne.

Il ne sera pas incarcéré car cette peine est inférieure à deux ans et il n’a pas d’antécédents judiciaires en Espagne. Le président de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) a plaidé coupable de fraude fiscale et conclu un accord avec le parquet espagnol pour s’éviter d’aller en prison.

Samuel ETO’O est Ambassadeur du prochain Mondial qui se déroulera en fin d’année 2022 au Qatar. Cette condamnation risque de remettre en cause ce statut. Il serait inopportun pour le Qatar de maintenir comme ambassadeur un homme dont la réputation vient d’être sérieusement entachée.

Les Qataris veulent une Coupe du Monde qui soit “propre” et exemplaire à tous niveaux. C’est leur image et celle de leur pays qui en dépendent. Cette condamnation par les tribunaux espagnols confirment une renommée, pour le moins négative, de cet homme qui fut bien meilleur sur terrain qu’en dehors.

Autre aspect sombre et qui n’a pas manqué de coller à la peau du personnage : le 29 mars dernier s’est déroulé à Blida, au stade Stade Mustapha Tchaker, le match retour de barrage, comptant pour une qualification au mondial Qatar-2022, et opposant les Fennecs Algériens aux Lions indomptables Camerounais.

Cette rencontre s’est soldée par une véritable mascarade. L’arbitre principal Bakary Papa Gassama a saboté et manipulé le match pour offrir aux Camerounais une victoire finale et donc une qualifications au Mondial-2022 . Une réclamation a été déposée par la Fédération Algérienne de Football. Cette dernière attend toujours une réponse à sa requête.

Il est inutile de préciser que, dans l’esprit des gens et notamment des Algériens, les noms de Eto’o et Gassama ont été vite rapprochés avec le mot de corruption. Certains prétendent même détenir des preuves et attendent de voir si la réponse de la FIFA est favorable ou non aux Algériens pour selon leurs dires “tout balancer !”

#cleantheworldcup2022qatar_no_ambassador_etoo_taxfraud #ETOO #Qatar2022

INFOSPLUS

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x