Youcef ATAL, un terroriste ? C’est juste un joueur de football professionnel

Youcef ATAL, un terroriste ? C’est juste un joueur de football professionnel

L’Algérien Youcef ATAL, une cible de choix pour les oiseaux de mauvais augure

Youcef ATAL, joueur professionnel en France, précisément au poste de défenseur à l’OGC NICE, et surtout joueur international algérien, comparaissait ce lundi 18 décembre devant le tribunal de Nice pour « provocation à la haine à raison de la religion ». Dix mois de prison avec sursis ont été requis contre lui. Il a déjà, en interne, écopé d’une suspension de sept matchs. Ce qui aurait dû suffire.

Youcef ATAL ne maîtrise pas parfaitement la langue française. Il n’aura de cesse de répéter : « je n’avais pas écouté la vidéo jusqu’au bout, j’ai écrit des excuses sincères, je veux la paix, je n’ai pas de haine, je ne veux la souffrance de personne. »

Les questions qui lui sont posées, notamment par la procureure et l’avocat Nicolas Benouaiche (avocat de l’Organisation Juive Européenne, une des cinq parties civiles), ne laissent planer aucun doute ; d’emblée on comprend que l’on veut faire de lui un « terroriste » tout désigné. Il a la « tête de l’emploi », la « religion idéale » pour une telle accusation, et une nationalité qui, à Nice, réveille encore de vieux démons dans le subconscient de celles et ceux qui n’ont pas digéré un passé tragique et récent de l’histoire de France

Youcef ATAL

Youcef ATAL n’a pas été jugé pour une « provocation à la haine à raison de la religion », mais parce qu’il est algérien. La procureure a affirmé : « Monsieur Attal, qui vit à Nice depuis 2018, connaît la tension liée à ce contexte ». Quel rapport entre ce qui se passe en Palestine occupée et les tristes et douloureux attentats ayant touché la ville de Nice ? D’ailleurs de nombreux musulmans font partie des victimes.

Nice, une ville qui compte de nombreux hommes politiques de l’extrême-droite ayant des idées nauséabondes concernant l’islam, les musulmans, et l’Algérie. Je ne citerai que trois personnes, bien connues pour leurs prises de position pro-israéliennes et pro-Grand Remplacement : Christian Estrosi, Éric Ciotti et le dernier arrivé dans ce « clan des Siciliens », à savoir Christophe Galtier (fils de pied-noir) ancien entraineur à l’OGC Nice et qui aurait traité Youcef Atal et Hicham Boudaoui de « sales types » et aurait également déclaré : « les pires, ce sont les Algériens ».  

Oui, Youcef ATAL a eu la mauvaise idée de poster une vidéo qu’il aurait dû bien examiner avant. Cela prouve sa naïveté. Mais ce n’est pas Youcef ATAL qui a été jugé ce lundi 18 décembre 2023, c’est l’Algérien Youcef.

Touhami - INFOSPLUS

INFOSPLUS   

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DON'T MISS OUT!
Subscribe To Our Newsletter