UNRWA : les aides humanitaires à Gaza ont baissé de 50% par rapport au mois de janvier

UNRWA : les aides humanitaires à Gaza ont baissé de 50% par rapport au mois de janvier

Gaza-CPI

L’Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) a dévoilé que les aides humanitaires qui sont entrées dans la bande de Gaza au cours du mois de février ont baissé de 50% par rapport à au mois de janvier dernier.

L’UNRWA a indiqué ce mercredi sur son site électronique qu’il ne peut pas atteindre en sécurité le nord de la bande de Gaza ainsi qu’un nombre de régions dans le sud de la bande et que les caravanes d’aides essuient des tirs de feu au moment où les autorités israéliennes empêchent les citoyens de les rejoindre. L’Office onusien a ajouté que 44% de ses écoles ont été directement ciblées par les bombardements israéliens et endommagées.

Des enquêtes menées par des organisations partenaires appartenant aux Nations Unies ont mentionnées que le taux de malnutrition augmente d’une manière très inquiétante parmi les enfants gazaouis âgés de 6 mois à 59 mois. Les organisations ont averti que la malnutrition sévère générale a atteint 16.2% dépassant le seuil maximum fixé par l’OMS à 15%.

Rappelons que le 17 février dernier, l’UNRWA a déclaré que les habitants du nord de la bande de Gaza sont sur « le seuil de la famine et n’ont pas de refuge » au moment où la guerre sévit.

L’agression israélienne sur la bande de Gaza déclenchée en octobre 2023 et qui se poursuit jusqu’à nos jours avait fait dans un bilan provisoire environ trente mille morts et soixante mille blessés avec des dizaines de milliers de perdus, dont la majorité sont des enfants et des femmes.

Source Palinfo

INFOSPLUS

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DON'T MISS OUT!
Subscribe To Our Newsletter