Borrell : les parachutages sont bons mais pas suffisants

Borrell : les parachutages sont bons mais pas suffisants

Gaza- CPI

Le chef de la politique étrangère de l’Union européenne, Josep Borrell, a déclaré que les parachutages sont bons, mais pas suffisants, et que des voies maritimes sont nécessaires, mais qu’elles prennent du temps.

Jacques Borrell – Il a souligné que ceux qui sont préoccupés par la situation à Gaza doivent faire pression sur le gouvernement israélien pour qu’il autorise un accès sans entrave à l’aide humanitaire.

Les organisations humanitaires confirment que l’aide entrant dans la bande de Gaza reste très rare et que les convois humanitaires entrant par voie terrestre sont soumis à l’approbation préalable d’Israël.

Larguer des colis lourds dans des zones très fréquentées peut constituer un danger pour les résidents, et de nombreux colis largués récemment ont fini en mer, et d’autres ont été emportés par les vents vers les zones israéliennes.

L’obtention de l’autorisation des autorités israéliennes est nécessaire pour les opérations de largage aérien parce qu’Israël contrôle l’espace aérien de la bande de Gaza.

Le nombre de martyrs augmente

Le ministère palestinien de la Santé à Gaza a annoncé que l’occupation israélienne « a commis neuf massacres contre des familles dans la bande de Gaza, faisant 83 martyrs et 142 blessés au cours des dernières 24 heures ».

Le ministère a confirmé dans un communiqué de presse parvenu aujourd’hui jeudi au Centre d’information palestinien que « le bilan de l’agression israélienne s’est élevé à 30 800 martyrs et 72 298 blessés depuis le 7 octobre dernier ».

Il a souligné qu’il y a encore un certain nombre de victimes sous les décombres et sur les routes, et que l’occupation empêche les ambulances et les équipes de la protection civile de les atteindre.

Pour le 153ème jour consécutif, l’armée d’occupation poursuit son agression contre la bande de Gaza, avec le soutien américain et européen, depuis le 7 octobre dernier, alors que ses avions bombardent les environs des hôpitaux, des bâtiments, des tours et des maisons de civils palestiniens, les détruisant au-dessus de la tête de leurs habitants et empêchant l’entrée de l’eau, de la nourriture, des médicaments et du carburant.

Source PalInfo

INFOSPLUS

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DON'T MISS OUT!
Subscribe To Our Newsletter