569 actes de résistance, dont 70 fusillades en Cisjordanie en janvier

569 actes de résistance, dont 70 fusillades en Cisjordanie en janvier

Cisjordanie – CPI

Le début de l’année 2024 a été témoin d’une poursuite du rythme des opérations de résistance en Cisjordanie et à Jérusalem occupée, qui ont conduit à la mort de 4 soldats et à la blessure de 37 soldats et colons israéliens avec diverses blessures.

Le nombre total d’opérations qui ont été surveillées au cours du mois de janvier, selon le Centre d’Information Palestine – a atteint 569 actions de résistance qualitative et populaire, dont 70 opérations de tir et 60 affrontements armés. 51 opérations ont été menées, dont 23 à Jénine et à Naplouse, respectivement.

Les affrontements armés en Cisjordanie occupée et à Jérusalem ont entraîné le martyre de 63 palestiniens sous le feu de l’occupation et de ses colons, 14 d’entre eux ont été tués respectivement à Jénine et à Tulkarem.

Le 7 janvier dernier, la résistance a fait exploser un engin explosif dans une unité spéciale de l’armée d’occupation, dans le quartier de Jabriyat à Jénine, tuant une femme soldat et blessant 3 soldats israéliens et officiers de l’unité Magellan, dont 2 classés comme graves.

Le 12/01, 3 résistants se sont infiltrés dans la colonie « Adora », établie sur les terres du village de Tarqumiya, à l’ouest d’Hébron, menant une opération d’assaut et de tirs qui a entraîné la blessure d’un colon et de ses habitants et le martyre de Ismail Ahmed Abu Jahisha (19 ans), et Muhammad Arafat Abu Jahisha (15 ans) et Uday Ismail Abu Jahisha (16 ans), tous trois cousins.

Le 15/01, les deux résistants Ahmed Zaidat et Mahmoud Zaidat, de la ville de Bani Naim à Hébron, ont mené une double opération d’écrasement et d’attaque à l’arme blanche, à Raanana, au nord de « Tel Aviv » dans l’intérieur occupé, qui a entraîné la mort de deux colons et la blessure de 20 autres personnes, grièvement.

Le 29/01, le martyr Waseem Abu Al-Haija a mené une opération d’écrasement visant les soldats de l’occupation à Haïfa, dans l’intérieur occupé, qui a entraîné la mort d’un soldat israélien et le martyre de l’agresseur.

Le Centre Maat a également surveillé 2 opérations d’écrasement et 2 opérations ou tentatives d’attaques à l’arme blanche, tandis que le nombre d’opérations de pose ou de lancement d’engins explosifs a atteint 182 opérations, et 10 opérations d’endommagement de véhicules militaires et véhicules des colons.

Au cours de la même période, les activités populaires contre l’occupation se sont poursuivies et le nombre de manifestations et de marches a atteint 37 manifestations, 31 opérations de jets de pierres, 249 confrontations directes avec les forces d’occupation, 9 opérations de lancement de cocktails Molotov, et 17 confrontations aux attaques des colons dans toute la Cisjordanie.

Les gouvernorats de Jénine, Tulkarem et Naplouse ont connu le plus grand nombre d’opérations de résistance spécifiques, atteignant respectivement 87, 39 et 28.

Source Infosplus

INFOSPLUS

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DON'T MISS OUT!
Subscribe To Our Newsletter