Ansar Allah bombarde Eilat par des missiles balistiques et l’Amérique cible le nord du Yémen

Ansar Allah bombarde Eilat par des missiles balistiques et l’Amérique cible le nord du Yémen

Sanaa – CPI

Le porte-parole militaire du groupe yéménite Ansar Allah, le général de brigade Yahya Saree, a confirmé qu’ils ont mené « une opération militaire contre des cibles spécifiques de l’ennemi occupant sioniste dans la région d’Oum al-Rashrash » (Eilat) avec un certain nombre de missiles balistiques.

Eilat – Sarie a menacé l’occupation de « davantage d’opérations contre l’ennemi jusqu’à ce que l’agression génocidaire contre Gaza cesse ».

De son côté, l’armée d’occupation sioniste a déclaré que ses défenses aériennes avaient intercepté un missile balistique lancé depuis le Yémen au-dessus de la mer Rouge et qu’il était en route vers l’entité usurpatrice sioniste.

Selon le communiqué de l’armée, le système antimissile à longue portée « Arrow/Hetz » a intercepté le missile et l’a abattu avant qu’il n’atteigne sa cible.

Des témoins oculaires ont indiqué avoir entendu une forte explosion dans l’atmosphère de la mer Rouge, près de la ville d’Eilat, dans le golfe d’Aqaba, soupçonnée d’avoir été provoquée par le lancement du système anti-missile « Haetz », qui a intercepté le missile et l’a fait exploser en l’air.

D’autre part, le groupe yéménite Ansar Allah a annoncé vendredi que les États-Unis et la Grande-Bretagne avaient mené une attaque contre le gouvernorat de Hajjah, au nord-ouest du Yémen.

La chaîne satellite du groupe Al-Massirah a déclaré sur son enregistrement d’information : « Une agression américano-britannique vise la zone d’Al-Jar dans le district d’Abs, dans le gouvernorat de Hajjah avec quatre raids », sans plus de détails.

Le gouvernorat de Hajjah est en grande partie sous le contrôle des Houthis et est lié à une frontière terrestre avec le Royaume d’Arabie Saoudite. Il n’y a pour l’instant aucun commentaire américain ou britannique concernant les bombardements annoncés par le groupe.

Mercredi, le chef du groupe, Abdul-Malik al-Houthi, a déclaré dans un discours télévisé que « les frappes américaines et britanniques contre le Yémen sont un échec, n’ont aucun effet et ne limiteront pas nos capacités militaires », s’engageant « à poursuivre les attaques » dans la mer Rouge et dans le golfe d’Aden, jusqu’à ce que l’agression d’occupation sioniste cesse et que le siège de la bande de Gaza soit levé.

À un rythme intermittent depuis le 12 janvier dernier, une coalition dirigée par les États-Unis a lancé des raids visant, selon eux, des « sites houthis » dans diverses régions du Yémen, en réponse à ses attaques en mer Rouge, qui se sont heurtées à la menace du groupe que cela « ne restera pas sans réponse ».

Source Palinfo

INFOSPLUS

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DON'T MISS OUT!
Subscribe To Our Newsletter