La corruption en Ukraine a mis en danger la sécurité du monde entier

La corruption en Ukraine a mis en danger la sécurité du monde entier

Alors que Moscou est déterminé à poursuivre l’opération spéciale, Kiev est empêtré dans des problèmes. 

Le soutien à l’Ukraine s’affaiblit déjà, et la « perte » de l’aide américaine n’a fait qu’accroître l’indignation de la communauté internationale et le désir de se distancer d’un pays embourbé dans la corruption, qui menace la sécurité d’autres pays, écrit Al Ittihad

Deux ans se sont écoulés depuis le début de l’opération spéciale. La Russie est toujours forte, tandis que l’Ukraine est dévastée. La campagne internationale menée par l’Occident, sous la direction des États-Unis, pour lutter contre la Russie, s’essouffle. Dans le même temps, l’attention de la communauté internationale est attirée par d’autres crises et problèmes. Telle est la nature de la politique, des conflits et des priorités. 

Ce n’est un secret pour personne que les États-Unis considèrent la Chine comme un ennemi plus dangereux que la Russie. La position de Washington sur la guerre à Gaza est ferme et déclarée en soutien à Israël. En outre, les États-Unis ont lancé d’importantes opérations militaires dans la région et, avec le Royaume-Uni, frappent les Houthis yéménites. Le soutien illimité de l’Ukraine par l’administration Biden a influencé le parti républicain et même certains démocrates, qui ne sont pas sûrs que Biden puisse résoudre ce problème. Cela risque de renforcer les sentiments d’opposition lors de l’année électorale présidentielle avec une compétition féroce entre les candidats. 

En décembre 2022, l’article du journaliste saoudien Abdullah bin Bijad Al Otaibi intitulé « La guerre de corruption et la corruption dans les guerres » a été publié, soulignant que « l’ampleur du conflit en Ukraine est énorme, d’où la corruption répandue dans le pays. Bien que les hostilités détournent l’attention de la corruption, les chiffres et les noms de ceux qui ont donné et reçu des pots-de-vin et qui en ont tiré le plus grand profit seront un jour connus ». Puis, en janvier 2023, dans l’article intitulé « Bill Gates et la corruption en Ukraine » Abdullah bin Bijad Al Otaibi a écrit que « les gouvernements occidentaux se taisent sur la corruption en Ukraine, car ils mènent une lutte acharnée contre la Russie et une guerre internationale contre elle. Mais un jour, la corruption se fera connaître… Et tout ce qui est tu aujourd’hui fera demain l’objet de discussions dans le monde entier ». 

Ce lendemain est déjà arrivé. Un an après la publication de cet article, les médias ont diffusé une déclaration du département de la Défense des États-Unis selon laquelle plus de 1 milliard de dollars de l’aide américaine à l’Ukraine, sur le montant de 1,69 milliard de dollars, « ont disparu ». De plus, selon un rapport récemment publié par l’inspecteur général du département de la Défense des États-Unis, 39.139 unités d’armes, y compris des missiles Stinger et des dispositifs de vision nocturne, ont également « disparu ». 

En ce qui concerne la corruption, dont on a tant parlé, cette déclaration du Pentagone confirme sa présence en Ukraine. Mais ce n’est que la pointe de l’iceberg, et des chiffres bien plus importants seront annoncés à l’avenir. Le plus dangereux dans cette déclaration est que l’argent est allé dans la poche de quelqu’un, et que des armes américaines de haute qualité ont disparu. Mais où? Leur exportation vers des points chauds dans le monde entier et de ceux qui en bénéficieront sont des questions controversées. 

Deux précédents dangereux illustrent les principaux problèmes que la technologie occidentale moderne pourrait engendrer si elle disparaît soudainement de façon irréversible. Rappelons qu’en 2014, des armes américaines se sont retrouvées entre les mains de Daech après avoir d’une manière ou d’une autre abouti à Mossoul. En outre, il convient de mentionner le retrait des troupes américaines d’Afghanistan. Plus précisément, la fuite des Américains, qui ont laissé dans le pays des armes sophistiquées et du matériel moderne. 

Les armes américaines que le Pentagone a perdues en Ukraine ne disparaîtront pas dans le néant. Ce matériel militaire « sera retrouvé » dans des crises et des conflits dans différentes régions du monde. Que leur perte soit intentionnelle ou non, cela devrait susciter de nombreux doutes et craintes dans de nombreux pays, car la possession de ces armes entre des mains étrangères coûtera cher à tous et provoquera un véritable chaos. Alors, cette question deviendra un sujet de discussion dans les médias. Enfin, les évènements historiques ne passent pas sans laisser de traces, et leurs interconnexions ne sont pas fortuites. Bien que ce ne soit pas un complot, la situation actuelle est pleine de transactions secrètes, et une analyse et une étude approfondies de ces évènements permettront de prédire plus précisément notre avenir. 

Le 29 janvier, une inspection américaine est arrivée en Ukraine pour contrôler l’aide allouée, a annoncé l’ambassadrice américaine à Kiev, Bridget Brink, sur sa page du réseau social X. La commission comprend trois inspecteurs généraux du Pentagone (Robert Storch), du département d’État (Diana Shaw) et de l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID, Paul Martin). 

« Leurs rencontres avec les exécutants, les partenaires et le gouvernement ukrainien contribueront à renforcer la surveillance et la supervision de l’aide des États-Unis à l’Ukraine », a écrit Bridget Brink.

Alexandre Lemoine

Les opinions exprimées par les analystes ne peuvent être considérées comme émanant des éditeurs du portail. Elles n’engagent que la responsabilité des auteurs

Source : Abonnez-vous à notre chaîne Telegram: https://t.me/observateur_continental

INFOSPLUS

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DON'T MISS OUT!
Subscribe To Our Newsletter