Partager et Vivre l'Info – Courriel (email) : [email protected]

Le Professeur Tariq Ramadan enfin libéré par la justice – INFOSPLUS

Tariq Ramadan enfin libéré par la justice française
Tariq Ramadan enfin libéré par la justice française

Après dix mois de détention provisoire, le Professeur Tariq Ramadan a été libéré sous conditions, notamment après versement d’une importante caution (300.000 €).

« J’irais fuir où ? Alors que tout va vers mon innocence. (…) Je vais rester en France et défendre mon honneur et mon innocence » […] « Je viens de passer dix mois en prison, je suis innocent, je le paye de ma santé, je ne peux plus marcher normalement », a plaidé l’intellectuel, qui souffre d’une sclérose en plaques.

Après trois vaines tentatives de demande en liberté, la quatrième a été la bonne. L’avocat du Professeur Tariq Ramadan, Maître Marsigny : « La remise en liberté de Tariq Ramadan est logique au regard des derniers développements du dossier, qui démontrent que les accusations de viols s’effondrent ».

Mais ne mélangeons pas tout, le Professeur Tariq Ramadan n’a pas été innocenté. Il a été remis en liberté parce que ses juges ont estimé qu’il remplissait les conditions d’une telle décision. Il appartiendra au procès à venir de faire toute la lumière sur ce qui me semble, j’affirme cela à titre personnel, être une véritable cabale, un coup monté.

Ses plaignantes, Mesdames Henda Ayari et Christelle, ont immédiatement réagi, dans la presse et à travers les réseaux sociaux, en affirmant qu’elles étaient harcelées et victimes de graves menaces. Christelle (pseudo donné à cette accusatrice) a même prétendu qu’elle craignait pour son intégrité physique. Ce qui, bien entendu, serait inacceptable et insupportable.

Pour ce qui concerne mon point de vue.

Afin d’être honnête et transparent envers celles et ceux qui me font l’honneur de lire mes articles (indépendants), j’aimerais revenir sur la position qui fut la mienne, dès le départ de cette sombre affaire ; une position que j’assume et à laquelle je crois fermement. 

En effet, j’ai immédiatement affirmé que le professeur Tariq Ramadan — sans l’accuser ou l’innocenter, c’est le rôle de la justice — paye plus pour ce qu’il représente que pour ce qu’il aurait commis comme crime. La cabale et le coup monté, pour le faire tomber, par ses innombrables ennemis, fondent mon intime conviction. La défense le démontrera peut-être le jour du procès. Au vu des derniers éléments, lus dans la presse, je maintiens mon analyse puisque celle-ci en sort consolidée.

J’aimerais également dire, à titre personnel, qu’il serait irresponsable et totalement coupable de s’en prendre aux plaignantes de quelques manières que ce soit. Celles-ci ont porté plainte et elles ont été entendues par la justice. Désormais, Tariq Ramadan est, après cette libération, en mesure de pouvoir se défendre et apporter aux juges ses versions et s’expliquer sur ce qui lui est reproché. Mais c’est la justice, et elle seule, qui tranchera. 

Touhami – INFOSPLUS

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
Subscribe To Our Newsletter
Enter your email to receive a weekly round-up of our best posts. Learn more!