UNRWA : Gaza devient un endroit inhabitable en l’absence totale d’aide humanitaire

UNRWA : Gaza devient un endroit inhabitable en l’absence totale d’aide humanitaire

L’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA) a déclaré mardi que « la bande de Gaza est en train de devenir un endroit impropre à la vie », plus de trois mois après la guerre israélienne dans la bande.

Le porte-parole de l’UNRWA, Adnan Abu Hasna, a ajouté que Gaza est le pire endroit au monde et que la majeure partie de la population de la bande est poussée vers la ville de Rafah, près de la frontière égyptienne. Il a souligné que la population de Rafah atteint désormais 1 400 000 de personnes déplacées, dans un contexte d’absence presque totale d’aide humanitaire et de services de base. Un appel au public pour mettre fin à la catastrophe humanitaire à Gaza.

Le bureau des médias du gouvernement a confirmé hier lundi que deux millions de membres déplacés de notre peuple palestinien vivent une vie extrêmement difficile dans des centaines de centres de déplacement et d’hébergement, et que ce grand nombre a besoin d’une solution radicale pour mettre fin à ses souffrances persistantes,. Ils ont tous besoin d’une aide et de fournitures d’urgence, et c’est le devoir de toutes les institutions internationales d’accomplir leur devoir immédiatement.

UNRWA – En outre, 400 000 cas documentés ont été infectés par des maladies infectieuses à la suite de déplacements. Il a également confirmé que les gouvernorats de Gaza et du nord de Gaza sont exposés à une véritable famine, ce qui a été confirmé par diverses organisations internationales. Nous tenons la communauté internationale et les États-Unis d’Amérique, outre l’occupation « israélienne », pour l’entière responsabilité de cette situation; la politique de famine et de soif dans la bande de Gaza en général et dans les gouvernorats de Gaza et du Nord en particulier, et nous appelons le monde à arrêter cette guerre et à faire pression sur l’occupation pour qu’elle achemine l’aide alimentaire à Gaza et au nord.

Le journaliste gouvernemental a conclu sa déclaration en disant : « À la lumière de la catastrophe humanitaire liée à la destruction d’environ 360 000 logements par l’occupation, nous appelons le Conseil de coopération du Golfe, l’Organisation de la coopération islamique, la Ligue des États arabes et tous pays du monde libre à développer immédiatement une solution à la catastrophe humanitaire liée à la perte de centaines de milliers de familles de leurs maisons, foyers et unités et nous appelons chacun à faire tous les efforts possibles pour trouver des solutions appropriées à cette catastrophe laissée par l’armée d’occupation.

source Palinfo

INFOSPLUS

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DON'T MISS OUT!
Subscribe To Our Newsletter