Affaire Sarah Halimi : la Justice française « dépénalise » Kobili Traoré jugé irresponsable

Affaire Sarah Halimi : la Justice "dépénalise" Kobili Traoré jugé irresponsable
Affaire Sarah Halimi : la Justice « dépénalise » Kobili Traoré jugé irresponsable

Affaire Sarah Halimi : « Je vais me mettre à fumer des pétards parce qu’il semblerait qu’en France quand tu es sous l’effet de la drogue tu ne vas pas en prison. On ne te juge même pas. Tu peux voler, braquer une banque, tu peux rouer de coups une vieille dame, tu peux lui casser le visage en mille morceaux et la jeter par dessus la fenêtre en la traitant de sale juive, et tu ne vas pas être jugé« , a réagi dans une vidéo vue plus de 2 millions de fois en 24 heures sur Instagram et Facebook le présentateur ArthurSource AFP factuel

Dans cette affaire Sarah Halimi — dame âgée rouée de coups par Kolibi Traoré, sur le seul fait qu’elle est juive, puis jetée du haut du balcon de son logement HLM situé à Belleville dans l’est Parisien — la Cour de cassation maintient (en date du 14 mars 2021) le meurtrier en hospitalisation psychiatrique assortie de mesures de sûreté pour 20 ans, mais déclare, à la surprise générale, qu’il n’y aura pas de procès, jugeant Kolibi Traoré irresponsable.

La question à laquelle la justice devra répondre est celle-ci : lorsqu’un individu décide de manière responsable, en toute liberté et en connaissance de cause, de recourir à des substances nocives au point où elles annihilent toute faculté mentale (cannabis et autre stupéfiant) et qu’ensuite ce même individu en vient à commettre l’irréparable, à savoir un meurtre sur une femme âgée, comment accepter que d’un statut de responsable au départ il devienne à l’arrivée, et selon la Justice, irresponsable ? Bon courage.

Certes, Kolibi Traoré est maintenu en hôpital psychiatrique. Pour la justice, c’est probablement satisfaisant puisque le meurtrier est privé de liberté et en même temps soigné. Mais cette situation qui contente la Justice mécontente la famille et les proches, à juste titre, qui voulaient un procès pour mettre en lumière qu’il s’agit d’un crime antisémite. C’est juste un problème de Justice.

Comment comprendre, pour un citoyen lambda comme moi et tant d’autres, que Kolibi Traoré aurait été privé de toute faculté mentale au moment des faits, alors qu’il s’est parfaitement souvenu que cette femme était de confession juive ?

Touhami
Touhami – INFOSPLUS
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
Subscribe To Our Newsletter
Enter your email to receive a weekly round-up of our best posts. Learn more!