Une nouvelle agression américaine contre le Yémen

Une nouvelle agression américaine contre le Yémen

Yémen – L’agression américaine a repris, jeudi à l’aube, visant plusieurs gouvernorats yéménites.

L’agence yéménite Saba a déclaré que les avions d’agression américano-britanniques avaient ciblé les gouvernorats de Hodeida, Taiz, Dhamar, Al-Bayda et Saada.

De son côté, l’armée américaine a annoncé avoir mené, jeudi à l’aube, une 4e série d’attaques contre le Yémen, quelques heures après que l’armée yéménite a visé un navire américain dans le golfe d’Aden.

Le Commandement militaire central américain (CENTCOM) a affirmé, dans un communiqué, avoir bombardé 14 plates-formes de missiles à munitions qu’Ansar Allah s’apprêtait à lancer sur des lignes maritimes en mer Rouge.

À son tour, un responsable américain a déclaré à Al Jazeera que les forces américaines avaient lancé des frappes contre des plates-formes de missiles dans les zones d’Ansar Allah au Yémen vers 2 heures du matin, heure locale de Sanaa.

Plus tôt mercredi, l’armée américaine a déclaré qu’un drone lancé depuis les zones contrôlées par les Houthis au Yémen avait touché un navire américain dans le golfe d’Aden.

Un responsable américain a déclaré à Al Jazeera qu’un navire commercial appartenant à une société américaine avait été attaqué depuis un territoire contrôlé par le groupe Houthi au Yémen, quelques heures après que Washington a réinscrit les Houthis sur la liste des terroristes.

Le responsable américain a expliqué à Al Jazeera que l’attaque a touché le navire, soulignant qu’il n’est pas possible de divulguer pour le moment l’arme utilisée et les dommages ou blessures potentiels.

Plus tard, les forces armées yéménites ont revendiqué l’attaque ayant visé le navire américain (Ginco Picardie) dans le golfe d’Aden.

De son côté, l’Autorité britannique des opérations commerciales maritimes a annoncé avoir reçu un rapport faisant état d’un incident survenu à 66 milles marins, au sud-est d’Aden, ajoutant dans une note consultative que le capitaine avait signalé que son navire avait été attaqué par un drone dans le golfe d’Aden, au large des côtes du Yémen. Il a également signalé qu’un incendie s’était déclaré à bord du navire, avant qu’il ne soit éteint, selon les autorités.

La nouvelle attaque survient quelques heures, après que le conseiller américain à la sécurité nationale, Jake Sullivan, a annoncé que Washington avait réinscrit le groupe Ansar Allah Houthi au Yémen comme « organisation terroriste mondiale ».

Sullivan a déclaré que la classification entrerait en vigueur dans les 30 jours pour nous donner le temps de réduire les effets de cette décision sur le peuple yéménite, et il a expliqué que si le groupe arrêtait ses attaques en mer Rouge, Washington envisagerait de lever cette classification.

La semaine dernière, les États-Unis et la Grande-Bretagne ont lancé des frappes aériennes contre des sites yéménites, prétendument en réponse aux récentes attaques lancées par les forces yéménites contre des navires dans la mer Rouge qui, selon eux, étaient liés à l’occupation « Israël » et aux Américains qui soutiennent Tel-Aviv dans sa guerre en cours contre la bande de Gaza.

source Palinfo

INFOSPLUS

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DON'T MISS OUT!
Subscribe To Our Newsletter