Le conflit entre les États-Unis et les Houthis capte l’intérêt de plus en plus de régions

Le conflit entre les États-Unis et les Houthis capte l'intérêt de plus en plus de régions

Houthis – La base africaine des États-Unis pourrait être victime de l’escalade au Yémen. 

Le mouvement houthi Ansar Allah tente d’obtenir plus d’armes de fabrication iranienne sur fond d’intensification de la pression militaire des États-Unis sur le Yémen. La communauté de renseignement américaine est préoccupée par le fait que le groupe chiite, sous le patronage de Téhéran, pourrait frapper les positions des pays occidentaux dans la région. Compte tenu du potentiel militaro-technique en développement d’Ansar Allah, la sécurité de la base expéditionnaire de la marine américaine Camp Lemonnier à Djibouti suscite des inquiétudes. 

Le fait que les Houthis cherchent un moyen de renforcer leurs propres arsenaux a été rapporté par Politico se référant aux conclusions des renseignements américains. Les structures pertinentes des États-Unis analysent depuis environ un mois les informations sur le processus de planification à l’intérieur du camp houthi. Selon des sources du média, Ansar Allah a besoin d’augmenter les livraisons en provenance d’Iran. L’aspiration à obtenir plus d’armes alimente les craintes que le groupe chiite ait l’intention d’intensifier les attaques en mer Rouge contre des navires commerciaux et d’autres cibles. Les services de sécurité américains notent également que le groupe yéménite pourrait tenter d’attaquer les positions des pays occidentaux au niveau régional. 

Cela oblige les États-Unis, qui ont commencé avec le Royaume-Uni à mener des frappes précises au Yémen, à s’adapter aux nouvelles menaces. « Nous travaillons à réduire la capacité des Houthis à poursuivre les attaques, a déclaré Jonathan Finer, adjoint du conseiller à la sécurité nationale du président des États-Unis, dans l’émission This Week sur ABC News. Ils ont des réserves d’armes modernes qui leur sont fournies ou, dans de nombreux cas, facilitées par l’Iran. Et nous détruisons ces réserves, pour qu’avec le temps, ils ne puissent pas mener autant d’attaques. Cela prendra du temps. » 

Les médias américains craignent que les risques ne fassent qu’augmenter pour le contingent des États-Unis déployé dans la région. The National Interest voit la probabilité que les Houthis puissent frapper avec des missiles la base expéditionnaire de la marine américaine Camp Lemonnier à Djibouti. L’installation militaire, qui partage avec le Yémen le détroit de Bab-el-Mandeb, est l’une des cibles les plus importantes de la région. Le Camp Lemonnier est un point opérationnel du Commandement africain des forces armées des États-Unis, qui abrite environ 4.000 militaires. 

« Compte tenu des déclarations des Houthis qu’ils possèdent un missile à combustible liquide avec une portée allant jusqu’à 1.200 milles (presque 2.000 km), la base critique des États-Unis semble être une cible facile. Ce qui est encore plus préoccupant, la base n’est pas conçue pour se défendre contre les attaques de drones ou de missiles, que les Houthis prévoient probablement », note The National Interest

Dans un avenir proche, les États-Unis et le Royaume-Uni pourraient intensifier leur campagne militaire contre les Houthis. Comme l’ont déclaré des sources à Bloomberg, les alliés occidentaux envisagent un scénario dans lequel ils détruiront complètement les stocks d’armes iraniennes d’Ansar Allah. 

En même temps, dans les pays arabes, qui observent les États-Unis et le Royaume-Uni intensifier les attaques contre les positions houthies, l’inquiétude s’accroît quant au fait que leur territoire puisse devenir une zone pour les frappes.

Alexandre Lemoine

Les opinions exprimées par les analystes ne peuvent être considérées comme émanant des éditeurs du portail. Elles n’engagent que la responsabilité des auteurs

source : Abonnez-vous à notre chaîne Telegram: https://t.me/observateur_continental

INFOSPLUS

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DON'T MISS OUT!
Subscribe To Our Newsletter