L’antisémitisme et le racisme ne sont pas près de disparaître en France

L’antisémitisme et le racisme ne sont pas près de disparaître en France
L’antisémitisme et le racisme ne sont pas près de disparaître en France

 

L’antisémitisme et le racisme ont encore de beaux jours devant eux si l’on s’en réfère à certains médias français complaisants 

L’antisémitisme et le racisme ne sont pas près de disparaître en France. On ne peut pas condamner d’un côté et laisser faire de l’autre. Autrement dit, on ne peut s’attaquer aux racines du mal de l’antisémitisme et du racisme en donnant la parole à des associations, des journalistes, des philosophes, des politiques, etc. qui sèment la haine, attisent les racismes, et prônent des séparatismes comme on dispenserait des recettes de cuisine. Sans contradicteurs puisque les Puissants imposent un monologue au bénéfice des pros du racisme et sans aucun contradicteur. On discrimine les minorités, on les stigmatise toute la journée, mais celles-ci n’ont qu’un droit : celui de se taire et de subir.

Des chaînes de télévisions privées invitent, tous les jours, des prêcheurs de haine, sous couvert du mot chroniqueur (comme moi je suis Pape), et laissent ainsi se disséminer dans la société les venins des serpents les plus venimeux.

Ce que le Front National, parti d’extrême droite, a semé depuis les années 70, avec la collaboration d’anciens pétainistes et extrémistes, porte ses fruits. En effet, une haine des immigrés en général, des Arabes et des Juifs en particulier s’est installée dans le pays. Les crises économiques et morales successives qui sévissent dans le pays sont propices à la politique du bouc émissaire. Ce sont les minorités qui en font les frais.

D’année en année, d’élection en élection, les langues se délient et la parole se libère sans plus aucune retenue. Des partis politiques prétendus républicains n’hésitent plus à amalgamer dans leur programme immigration et insécurité, ethnie et délinquance. Il ne faut pas s’étonner ensuite que l’antisémitisme et le racisme prolifèrent et deviennent incontrôlables. Le terreau sur lequel ils progressent est entretenu à des fins électoralistes.

Je dis à mes concitoyens français juifs que les Arabes ne sont pas antisémites, étant eux-mêmes descendants de Sem, fils de Noé (avec Cham et Japhet). Notre père commun étant Abraham descendant de Sem. Aussi, ceux qui n’aiment pas les Arabes n’aiment pas les Juifs et vice versa.

Il faut lutter contre l’antisémitisme mais également contre toute forme de racisme. A travers les radios, les télés, les réseaux sociaux surgissent des propos nauséeux, abjects, à l’encontre de l’islam, des musulmans, des Noirs. Plus personne ne les relève. Parce qu’il est devenu normal d’exprimer impunément sa haine sur ces importantes populations de France. Il ne faut donc pas s’étonner de voir resurgir ce vieux démon de l’antisémitisme. Il ne faut pas non plus s’étonner de constater que le racisme se banalise ; à ce rythme il ne sera plus un délit mais un droit. Il faut savoir ce que l’on veut et s’en donner les moyens.

 

Touhami – INFOSPLUS

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
Subscribe To Our Newsletter
Enter your email to receive a weekly round-up of our best posts. Learn more!