Monsieur Zemmour joue avec le feu, il va finir par se brûler

Monsieur Zemmour joue avec le feu, il va finir par se brûler
Monsieur Zemmour joue avec le feu, il va finir par se brûler – © Capture d’écran C8

Monsieur Zemmour : « Il faut combattre l’islam et l’islamisme et protéger les Musulmans » – « Tous les musulmans ne sont pas des terroristes, mais tous les terroristes sont musulmans. »

On ne peut bien entendu rester sans réagir à ces énormités et dénoncer leur auteur qui cherche ainsi à plaire à un électorat ciblé.

« Combattre l’islam et l’islamisme et protéger les Musulmans »

Islam : religion abrahamique d’un monothéisme absolu (aucune association à Dieu (Allah) n’est permise. Son Prophète (Dernier Envoyé) est Mohammed. Le livre saint est le Coran.

Contrairement à ce que l’on peut entendre (ou lire) ici et là, l’islam n’est pas une nouvelle religion. L’islam est une continuité dans la lignée du judaïsme et du christianisme. Ce n’est qu’un dernier rappel, avant le « Jugement dernier », confirmant tous les grands Prophètes ayant précédé Mohammed (notamment Adam, Noé, Abraham, David, Salomon, Moïse et Jésus…)

On ne peut, pour un Musulman, combattre l’islam sans combattre Dieu. Toutes celles et tous ceux qui se sont aventurés sur cette voie incertaine ont échoué.

L’islamisme : courant de pensée musulman politique, apparu au XXe siècle. C’est dans les années 1970 que ce terme est réapparu dans la langue française à l’initiative essentiellement d’intellectuels et penseurs militants.

L’exploitation politique et idéologique que fait monsieur Zemmour en amalgamant islam et islamisme est d’une évidence incontestable et particulièrement douteuse quant à ses réelles intentions.

L’islam est la religion de deux milliards de Musulmans à travers la Planète, tandis que l’islamisme n’est qu’un vocable, nouveau-né dans la langue française, destiné à faire de tous les Musulmans de potentiels terroristes. Nous ne sommes ni dupes, ni idiots, ni nés de la dernière pluie.

Monsieur Zemmour devrait nous expliquer comment il peut « protéger » les Musulmans — bien que ceux-ci n’aient nullement besoin de votre protection — tout en combattant leur religion. C’est une absurdité. Une ineptie de plus.

« Tous les musulmans ne sont pas des terroristes, mais tous les terroristes sont musulmans. » 

Il faut s’entendre sur la définition du mot terrorisme. Faut-il ou pas englober dans ce mot générique les bombardements aveugles dus aux invasions militaires (Viêt-Nam, Afghanistan, Irak, Syrie, pour ne citer que ceux-là), ayant fait des millions de morts, les massacres de tous ordres, les exterminations et autres génocides commis par les puissances colonialistes et impérialistes occidentales ?

L’esclavagisme (les Arabo-musulmans ont leur part mais ils ne sont que des amateurs comparés aux Occidentaux), les Croisades, l’Inquisition, le colonialisme, les invasions barbares (notamment l’Amérique du Nord, de l’Australie…), les boucheries de la première guerre mondiale, les exterminations, les génocides de la seconde guerre ne sont pas le fait des Musulmans, mais principalement des « Blancs » occidentaux.   

Il y a eu dernièrement des attentats terroristes perpétrés par des tenants d’une idéologie identitaire. Ces attentats ont fait des centaines de morts.

Selon certaines études, 25 % des jeunes Français de confession musulmane de moins de 35 ans placent les lois de la charia avant celle de la République. Certes, mais à combien estime-t-on les Français de confession juive et chrétienne de moins de 35 ans qui placeraient sans aucun doute les lois de Dieu au-dessus de celles de la République ? Il ne faut, selon Zemmour, blâmer que les Musulmans.

Toute personne qui a une foi sincère en Dieu obéit aux lois divines dans son espace privé. C’est dans la logique de tout croyant.

Quel est le problème dans la mesure où l’on respecte les lois de la République ? Et dans leur majorité écrasante, les Français musulmans respectent le pacte républicain. 

A Noël ou au jour de l’an, les Musulmans de France participent aux fêtes traditionnelles.

La stigmatisation de Zemmour n’aura pour effet que d’aggraver la situation

La ghettoïsation, l’abandon de générations entières issues de l’immigration dans des cités-dortoirs, les discriminations et les injustices sociales vécues depuis des décennies par ces mêmes populations n’ont eu pour effet qu’un retour radical de ses derniers à leurs racines et à leur religion. Comme dirait Zemmour, c’est un fait ! Et pourtant, qu’on le veuille ou non, la majorité s’est intégrée.

Les maux des mots prononcés par monsieur Zemmour, envers la communauté musulmane de France, a les mêmes effets et en prime radicalisent même les mieux intégrés dans la société.

En effet, on ne peut humilier des millions de gens sans que ceux-ci n’en éprouvent une frustration, une colère, une rage, finissant tous par se révolter.

En stigmatisant sans arrêt les Musulmans de France, monsieur Zemmour pousse ceux-ci à se raccrocher davantage à leur religion.

De ses ressentiments dus à son passé algérien (par ses parents), monsieur Zemmour fait naître des ressentiments et des colères chez les Franco-Algériens.  

Monsieur Zemmour, c’est un fait certain, représente un danger et une menace grave pour la cohésion et l’unité de la Nation Française.

Eric Zemmour : « La démocratie, c’est blesser et choquer… » On peut contester cette affirmation. Mais à force de blesser et de choquer toujours les mêmes, que de passe-t-il lorsque ces citoyens blessés et choqués sont des millions ?

Certes, il faut être sévère avec les voyous, les délinquants, les trafiquants en tous genres, les criminels, mais il ne faut surtout pas mettre tout le monde dans le même panier. Or, c’est précisément la politique voulue par Eric Zemmour : son dada, sa marotte, ce sont bien les Musulmans et l’islam.

INFOSPLUS

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Subscribe To Our Newsletter
Enter your email to receive a weekly round-up of our best posts. Learn more!
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x