La liberté d’expression est un droit fondamental encadré par la loi

La liberté d'expression est un droit fondamental encadré par la loi
La liberté d’expression est un droit fondamental encadré par la loi

Selon que vous serez Puissant ou Misérable votre liberté d’expression sera tout ou rien.

La liberté d’expression est un droit fondamental qui garantit à tout citoyen français une légalité à pouvoir exprimer ses idées, ses opinions, ses convictions, dans tous les domaines possibles, sans qu’il en soit inquiété de quelque manière que ce soit.

Mais la liberté d’expression n’est pas totale, elle a des limites clairement encadrées et définies par la loi. Ces limites sont : l’injure, la diffamation, la calomnie, la provocation et l’incitation à la haine, le racisme et l’antisémitisme, l’apologie du terrorisme ou de tout autre crime ayant été reconnu comme crime de guerre ou contre l’Humanité. Il appartient aux seuls juges le droit d’interpréter et de procéder si nécessaire à des poursuites judiciaires dans le cas où ces limites auraient été franchies.

Ainsi la loi garantit une libre possibilité de s’exprimer (sur tout et rien) à tout Français, mais elle protège également les personnes contre toute atteinte à leur intégrité morale et physique, à leur honneur, à leur dignité, etc.

Clairement, Valeurs Actuelles (journal d’extrême droite), et le pseudo historien réactionnaire, adorateur et fanatique des crimes colonialistes, du général Pétain et de tous les collaborationnistes qui l’entouraient, j’ai nommé Éric Zemmour, sont hors-la-loi et ne sont donc plus dans les limites de la liberté d’expression. Le plus fort avec Zemmour est qu’il enfreint la loi à l’antenne, en direct, sans que personne ne réagisse. Il est même payé par la châine CNEWS pour cela !   

Mais alors pourquoi voit-on Zemmour (et bien d’autres) et les journalistes de Valeurs Actuelles sur à peu près toutes les chaînes de télévision ? Je pense qu’il s’agit, d’une part, d’un journalisme militant qui n’hésite pas à inviter des extrémistes et, d’autre part, d’un problème d’audimat et donc de marché lié au capitalisme. On a bien sacrifié, à travers des siècles, la santé des humains et la Nature au système capitaliste, alors pourquoi ne pas lui consacrer aussi la liberté d’expression.

En France, la liberté d’expression n’est même plus à géométrie variable. Non, cette locution me semble bien faible. Elle est, en réalité, selon que vous seriez Puissant ou Misérable. Éric Zemmour et sa clique du Rassemblement National et de chez Valeurs Actuelles ont le droit d’offenser, d’outrager, d’insulter, de cracher sur des millions de citoyens français réputés Misérables. Par contre, lorsqu’un Dieudonné critique ce que la loi a rendu immuable et intouchable, il est immédiatement muselé, prié de se taire sous peine d’être traduit en justice. Parce qu’il s’attaque à des Puissants.

La société vous reconnaitra donc un droit à une liberté d’expression selon votre statut social. Si vous êtes un Puissant, on vous tendra le micro, si vous n’êtes qu’un pauvre Misérable, vous aurez juste le droit d’écouter des pantins vous insulter.

racisme, liberté d’expression et apologie de crimes contre l’Humanité

touhami infosplus.fr

Touhami – INFOSPLUS

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.