Temps Mossad pour Israël en Palestine occupée surtout à GAZA

Temps Mossad pour Israël en Palestine occupée, surtout à GAZA

Temps gris et Mossad sur Israël

Le Mossad et l’extrême-droite israélienne nazie, raciste, inhumaine et fanatisée, se réunissent en conseil de guerre régulièrement pour décider du sort des Palestiniens de Gaza qui sont actuellement sous les bombes de Tsahal. Ce comité, constitué de tueurs d’enfants totalement déshumanisés, a décidé l’expulsion des Gazaouis hors de la bande de Gaza. Pour les sionistes extrémistes, la Cisjordanie, dirigée par le pantin Mahmoud Abbas — on se demande à quoi il sert encore — ne pose pas problème puisqu’elle est devenue une colonie israélienne.

Pour ce faire, les dirigeants sionistes, appuyés par le Mossad (qui subit des revers à travers la planète), ont lancé un appel à tous les pays du monde susceptibles d’accueillir des Palestiniens. Certains ont répondu positivement, rentrant ainsi dans le jeu criminel des colonialistes. Le seul problème est que les Palestiniens n’ont aucune envie de quitter leurs terres.

L’administration américaine Joe Biden a répondu aux dirigeants israéliens en précisant que le droit international interdit tout déplacement de population. Les Israéliens ont rétorqué que ce sont les citoyens israéliens qui souhaitaient dans leur immense majorité le départ des Gazaouis. Ben voyons ! En tant que peuple élu, la parole des exterminateurs d’enfants est sacrée et doit donc être exécutée sur le champ. On croit rêver. Les dizaines de milliers de morts auraient donc payé de leur vie pour rien.

Quant au Quai d’Orsay, pour une fois, on peut enfin relever la tête, en tant que citoyen français, car la réponse aux dirigeants sionistes a été plutôt cinglante : « Ce n’est pas aux Israéliens de décider où doivent vivre les Palestiniens. Ceci est contraire à la solution de deux Etats. » Cela dit, le Quai d’Orsay continue de soutenir une « éradication » du Hamas mais sans massacrer les civils et détruire tout Gaza. Emmanuel Macron serait, dit-on, écœuré de ce qui se passe à Gaza. On le serait à moins.

Benjamin Netanyahou est dos au mur ; plongé dans un climat plus que « Mossad ». Le peuple israélien veut le dégager et le Hamas est en train de démolir son armée Tsahal. C’est pour ces raisons qu’il s’excite et propose des solutions qui sont parfois totalement grotesques, irréalisables, voire loufoques. Les extrémistes sionistes perdent les pédales.

INFOSPLUS

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DON'T MISS OUT!
Subscribe To Our Newsletter