Le CCIE porte plainte contre Rachel KHAN qui a tenu des propos diffamants

Le CCIE porte plainte contre Rachel KHAN qui a tenu des propos diffamants

Le CCIE porte plainte contre Rachel KHAN

Alerté par de nombreuses personnes, le CCIE (Collectif Contre l’Islamophobie en Europe) a décidé de porter plainte contre la sioniste Rachel KHAN pour ses propos diffamants et calomniateurs concernant des sourates qu’elle aurait entendues dans un taxi et appelant à la « destruction d’Israël ». Des propos tenus sur la chaine CNEWS (antenne de relais de l’islamophobie en France) le 31 mai 2024.

Pour rappel : le Coran n’a pas été révélé en bloc, mais sur une période qui s’étale sur 22 années ; de l’âge du prophète (paix et salut sur lui) qui avait 40 ans lorsque l’Ange Gabriel (paix sur lui) lui apprit qu’Allah l’avait choisi pour être son Messager.

C’est en 610 que Mohammed (paix et salut sur lui) reçut dans la grotte de « Hira » de la part de l’Ange Gabriel (paix sur lui) la première révélation, durant le mois de ramadan, la sourate « AL-ALAQ – L’ADHÉRENCE » qui commence par :

— Aqra’ Biāsmi Rabbika Al-Ladhī Khalaqa (lis au nom de Seigneur, celui qui a créé).

— Khalaqa Al-‘Insāna Min `Alaqin (qui a créé l’homme d’une adhérence).

A ce jour, les sourates du Coran font l’objet de dissertations et de تَفْسِير tafsīr », c’est-à-dire d’exégèse et d’interprétation par les plus grands oulémas musulmans. Et qui très souvent ne sont pas totalement d’accord sur les sens des versets.

Alors, comment une femme, telle Rachel Khan, n’ayant aucune connaissance du Coran, ne parlant pas la langue arabe coranique, pourrait comprendre quelque verset que ce soit. Il ne s’agit évidemment que de propos mensongers destinés à alimenter le racisme, la haine, l’islamophobie et à inciter à la violence. C’est un délit caractérisé qui relève du Code pénal.

La CCIE a donc saisi ses avocats pour leur demander d’entamer une procédure contre Rachel KHAN.  

Il ne faut plus laisser passer de tels propos qui alimentent l’islamophobie, humilient toute une communauté, et sont tenus par des personnes qui se pensent à l’abri et au-dessus des lois. Nul ne peut être au-dessus des lois de la République. Pas même Rachel KHAN et les « journalistes » de CNEWS haineux et islamophobes.

Car nous aussi nous pouvons désormais affirmer fièrement : « Yes, I KHAN ! »

INFOSPLUS

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DON'T MISS OUT!
Subscribe To Our Newsletter