Madame Marine Le Pen commet une faute morale et politique grave dans son soutien aux Généraux rebelles

Marine Le Pen commet une faute morale et politique grave dans son soutien aux Généraux rebelles
Hauts gradés de l’armée française. D. R.

Madame Marine Le Pen, Présidente du Rassemblement National, a commis une lourde faute politique et morale en cautionnant la tribune rédigée par des Généraux à la retraite et rebelles

La Présidente du Rassemblement National, Madame Marine Le Pen, en se recentrant et en adoptant enfin un langage équilibré, notamment envers les citoyens français de confession musulmane pris en tenaille entre l’extrême-droite et les islamistes radicaux, commençait à remonter dans l’estime de bien des citoyens.

Mais Madame Marine Le Pen n’a pas pu ou voulu résister à l’appel de quelques généraux — excités par des Zemmour et des Philippe De Villiers — ayant carrément mis le Président Emmanuel Macron en demeure de faire appel à l’armée pour « nettoyer » les banlieues. Car c’est bien de cela qu’il s’agit. Et si ce dernier (le Président élu au suffrage universel) ne s’exécute pas, alors l’armée, selon ces félons, sait ce qu’elle aurait à faire.

Si l’on s’en tient aux principes de la Constitution française, Madame Marine Le Pen se met hors-la-loi et encourage à l’insurrection. En effet, l’armée n’a pas à faire de politique et n’agit que sur ordre donné par l’autorité de tutelle, à savoir le Président de la République, seul Chef des Armées qui préside les conseils et les comités supérieurs de la Défense nationale.

Madame Le Pen cautionne ainsi un appel au « Coup d’Etat » et une immixtion de l’armée dans les affaires politiques du pays. L’armée aurait alors le droit de donner son avis publiquement sur la conduite de la politique du pays. C’est sans précédent.

Imaginons un instant Madame Le Pen élue Présidente de la République. Quel serait le rôle de l’armée ? Rétablir l’ordre dans les zones difficiles ? Un soldat possède du fait de ses missions très spécifiques un « permis de tuer », il pourrait donc tirer sur les citoyens. De plus, le maintien de l’ordre n’est pas dans la compétence d’un soldat.

Madame Marine Le Pen a commis une erreur lourde sur le plan politique et moral. L’armée est une chose sérieuse. Les éléments qui la composent sont, à tous les niveaux, des Patriotes dont la principale mission est la sauvegarde et la sécurité du pays en cas d’agression. Pas pour disserter sur les difficultés sociales et sociétales et y apporter des solutions militaires. C’est le rôle du politique.

Cette tribune signée par des militaires n’est pas sans rappeler les déboires du Général De Gaulle face à ce fameux « quarteron » de Généraux en retraite. C’était pendant la guerre d’Algérie et la décolonisation.

Fort heureusement, les réactions de la majorité de la classe politique française et celles des principaux médias sont rassurantes.

Touhami
Touhami – INFOSPLUS
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
Subscribe To Our Newsletter
Enter your email to receive a weekly round-up of our best posts. Learn more!