Les Juifs de la diaspora vont être haïs à cause des crimes commis à GAZA et en Cisjordanie

Les Juifs de la diaspora vont être haïs à cause des crimes commis à GAZA et en Cisjordanie

Les Juifs vont être détestés partout dans le monde en raison des crimes qui sont commis en Palestine occupée par l’entité sioniste

Les Juifs du monde entier, qui ont pris leur distance avec l’entité sioniste, ont-ils conscience qu’ils risquent d’être détestés par la terre entière et pour longtemps. Il serait salutaire pour eux — nos chers amis Juifs — de descendre dans la rue et de demander à Benjamin Netanyahou d’arrêter le génocide en cours dans la bande de Gaza. Ce criminel sanguinaire est en train d’ordonner de déporter, d’emprisonner et de massacrer des populations civiles sans défense et jetées à la rue dans le froid, sans vivres et sans eau. Il devra rendre des comptes de ses actes, tôt ou tard. Il y a encore dans cette fichue Planète des consciences.

Tsahal, l’armée la « plus morale » se livre à des vols, des humiliations, des viols, des violations manifestes des règles élémentaire des droits humains, des massacres de bébés, de femmes, y compris de femmes enceintes et de journalistes. Des hommes sont obligés de se mettre nus devant leurs enfants, leurs femmes. Le but étant de les casser moralement. Ce n’est pas le criminel de guerre Georges W. Bush qui a inventé les centres de torture de Guantanamo, de tels centres existaient déjà an Palestine occupée.

Des appels — entendus notamment en France par des sionistes fanatiques —, à exterminer tous les habitants de Gaza, ont été lancés en direct par des journalistes et des responsables politiques prosionistes. Sans aucune gêne et sans aucune retenue. L’entité sioniste n’a plus aucun respect pour la morale, les lois, les règles, les droits humains et la conscience. Les limites de l’intolérable ont été franchies. Ce qui se passe en Palestine occupée est sans précédent. Le silence des pays occidentaux fait froid dans le dos. L’avenir s’annonce très sombre.

Lorsqu’il y a un attentat commis par de prétendus musulmans, juste parce qu’ils scandent Allah Akbar, il est instamment demandé aux musulmans de France de descendre dans la rue pour crier leur désaccord et leur désolidarisation avec le terrorisme. Comme si les musulmans de France cautionnaient ces actes barbares.

Cela fait plus de trois mois que Tsahal massacre des civils délibérément en Palestine occupée, y compris en utilisant des bombes au phosphore. Hormis l’UJFP (Union Juive Française pour la Paix) nous n’avons vu aucune organisation juive, ni même de simples juifs français, descendre dans la rue dénoncer ces crimes commis par le pouvoir israélo-sioniste. Pire, des milliers de Franco-Isaréliens sont partis combattre en Palestine occupée et participer à un génocide. Et personne ne s’en étonne. Il y a même des maires (dont Christian Estrosi) qui arborent le drapeau israélien sur le fronton de leur mairie. La présidente de l’Assemblée nationale et le président du Sénat semblent, par leur silence, approuver tous ces massacres. Qui donc importe cette guerre sur le sol français ?

INFOSPLUS

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DON'T MISS OUT!
Subscribe To Our Newsletter