Le peuple Algérien veut reprendre les rênes de son destin

Le peuple Algérien veut reprendre les rênes de son destin
Le peuple Algérien veut reprendre les rênes de son destin

Le peuple algérien descend dans la rue et veut pourvoir décider de la destinée qu’il entend se donner

 

Partout, le peuple algérien suscite l’admiration 

Depuis le mois de février 2019 des manifestations régulières et hebdomadaires — le vendredi — se déroulent en Algérie. Le peuple algérien a décidé de reprendre son destin en main. Il le fait sans violence, avec civisme et dans un esprit de responsabilité qui surprend le monde entier.

En effet, comment l’Algérie — pays riche en matières premières (hydrocarbures : gaz et pétrole) et dont 70% de la population à moins de trente ans — n’arrive pas à se hisser au niveau des pays industrialisés ? Pire, la corruption mine et sévit partout, à tous les niveaux de la société.

Pourtant, les potentialités de l’Algérie sont immenses. Ses atouts sont extraordinaires et son peuple a prouvé par le passé sa vaillance, sa fierté et son attachement viscéral à son histoire. Ses différentes populations, riches et variées, constituent une mosaïque culturelle enviée dans le monde entier.

Contrairement à ce que les ennemis de l’Algérie veulent faire croire, dans leurs funeste desseins qu’ils projettent pour le pays, Berbères (Kabyles) et Arabes (les deux principales communautés) cohabitent sans aucun problème et se respectent. Ils considèrent tous à l’unanimité l’Algérie comme étant une et indivisible.

Par ses manifestations d’ampleur, le peuple algérien a donc décidé de reprendre les rênes du pays de manière pacifique et démocratique. On ne peut, en ce sens, que le féliciter et l’encourager à poursuivre dans la voie de la non-violence.

Pour ma part, j’aimerais m’adresser à la diaspora algérienne dont je fais partie. En effet, nous commettrions tous une erreur gravissime de vouloir traiter le problème algérien comme celui de nos pays démocratiques respectifs. Comme le disait Jean-Paul Sartre : L’Algérie n’est pas la France

Nous pourrions en effet être tentés de vouloir une démocratie à tout prix à l’occidentale. Or, l’Algérie c’est le Maghreb, c’est l’islam, c’est une civilisation arabo-berbère. Les arabo-berbères (musulmans en grande majorité) doivent être capables d’inventer un système politique qui soit, certes démocratique, fidèle leurs valeurs, leurs principes, leur mode de vie.

Une Alliance des Démocrates de la Diaspora Algérienne (ADDA) a été constituée. Si vous êtes intéressé, je vous prie de trouver ci-dessous les différents liens d’information et de contact de cette alliance.

Formulaire en ligne ADDA 

Appel à la constitution d’une Alliance des démocrates de la diaspora algérienne 

Sur Facebook 

Email contact : [email protected]

Touhami – INFOSPLUS

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.