FR DETER néonazi appelle à des meurtres le jeudi 13/04/23

FR DETER néonazi appelle à des meurtres le jeudi 13/04/23

FR DETER : « Qui est disponible à Lille [le 13 avril 2023] contre la rupture du jeûne de ramadan ? »

FR DETER (signifie « Français Déterminé ») est un groupuscule néonazi paumé et en mal d’dentité

FR DETER est une milice néonazie raciste, xénophobe et islamophobe en perte de repères et qui veut donc écrire sa propre histoire.

Selon le compte Twitter « Tajmaât Service », une plateforme dite « collaborative pour les Maghrébins », des messages émanent de ce groupuscule dénommé FR DETER, un groupe radicalisé, nationaliste, raciste et xénophobe, souhaitant réunir les identitaires ultraradicalisés de toute la France à l’échelle locale.

Dans ces conversations, les insultes « contre les noirs et les arabes » fusent et font froid dans le dos. Des propos d’une haine sanguinaire et sans aucune limite.

Plusieurs dizaines de messages interceptés dans des boucles de conversation Telegram appellent au meurtre, à tuer des Noirs et des Arabes. C’est une véritable chasse aux Noirs et aux Arabes de France qui est lancée.


Selon des vidéos qui circulent sur les réseaux sociaux, des actions coup de poing et des ratonnades sont programmées pour le jeudi 13 avril 2023. En effet, il serait prévu des attaques contre les Arabes et les Noirs, avec armes.

Dans des vidéos de mise en garde, les auteurs demandent instamment aux Musulmans de rester très vigilants et déconseillent vivement aux femmes voilées de circuler seules.

Voici le message envoyé sur Telegram en boucle : « Qui est disponible le 13 avril (19 heures) à Lille contre la rupture du jeûne du ramadan ? », demande ABR.

Plus de vingt personnes répondent positivement à la proposition. Bien que la raison de ce rassemblement ne soit pas détaillée, l’objectif affiché est d’utiliser une extrême violence envers les personnes présentes à l’occasion de cet événement. En l’occurrence, des Musulmans maghrébins.

Suite des messages qui ne laissent planer aucun doute sur les intentions de cette milice néonazie islamophobe qui souhaite clairement refonder une nouvelle OAS (Organisation Armée Secrète ayant sévi pendant la guerre d’Algérie) en France :

— 50 (personnes à mobiliser), ça risque (d’être) compliqué mais j’espère on réussira, écrit Napalm.

— Oui, répond l’initiateur du sondage. Car on ne peut pas se permettre d’aller à 20 là-bas, c’est Wazemmes. C’est du suicide.

— Ouais clairement, répond dans la minute Napalm. Même 50 faut qu’on soit solide, ils sont dans leurs cités les mecs.


La France va vraiment très mal et sous le Président Macron cela ne s’est pas arrangé

Voilà où nous en sommes en 2023, dans une France où la parole raciste, xénophobe et haineuse — dont l’extrême-droite des Marion Maréchal, Éric Zemmour et Renaud Camus, entre autres, sont les principaux vecteurs — n’a cessé de se libérer.

Nous n’avons jamais cessé de mettre en garde contre cette montée inquiétante d’une extrême-droite décomplexée et qui bénéficie clairement d’appuis hauts placés. La haine n’est pas du côté des « imaginaires acteurs » du « Grand remplacement », mais bien du côté des malades mentaux déboussolés et en crise d’identité.

Il appartient au Ministre de l’Intérieur, monsieur Gérald Darmanin, de tout mettre en œuvre pour protéger les populations visées par ces fous fanatiques. Car comment imaginer une seule seconde que les « Noirs » et les « Arabes », comme disent ces dégénérés mentaux, vont rester les bras croisés ?

Où va la France d’Emmanuel Macron ?

Touhami – INFOSPLUS

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DON'T MISS OUT!
Subscribe To Our Newsletter