INFOSPLUS – Actulalité – Politique – Littérature – Sport – Algérie
INFOSPLUS – Actulalité – Politique – Littérature – Sport – Algérie

Israël et Palestine : un avenir pacifique à 2 Etats possible

Israël et Palestine : un avenir pacifique à 2 Etats possible

Israël et Palestine : construire de solides ponts pour la paix

Israël et Palestine : les crimes commis par les colons juifs extrémistes et racistes — la passivité de l’exécutif israélien et le silence de la communauté mondiale à ce sujet sont inacceptables — ne doivent pas enterrer tout espoir de paix dans cette région meurtrie depuis des décennies. Que les extrémistes se taisent et laissent parler les voix de la paix et de la sagesse ! Où la sagesse pourrait-elle trouver refuge si ce n’est en terre de Palestine, à Jérusalem, cité des Grands Prophètes ?

Le conflit opposant Israël et Palestine est synonyme de violence, de souffrance, de déchirement. Il est désormais temps de regarder vers l’avenir avec optimisme, à la recherche de solutions pacifiques pour les deux peuples. Il est essentiel de construire des ponts de paix favorisant un dialogue ouvert et honnête entre toutes les parties concernées.

Israël et Palestine : de nombreux citoyens israéliens veulent vivre en paix

Beaucoup de citoyens israéliens aspirent à vivre en paix aux côtés des Palestiniens. Cela doit demeurer un espoir, une porte ouverte vers la paix. De tout temps, Juifs et Musulmans ont vécu côte à côte.

Encourager des rencontres entre Israéliens et Palestiniens, en organisant des événements culturels conjoints, en facilitant les échanges économiques, nous pourrions jeter les bases d’une compréhension mutuelle et d’une coexistence harmonieuse. La construction de liens solides entre les deux Etats favoriserait la confiance et ouvrirait la voie à des négociations fructueuses pour un avenir pacifique. 

Le jour où Palestiniens et Israéliens, dont le père est Ibrahim — Abraham, père de Issac et Ismaël — s’entendront, cela changera le cours de l’histoire, voire de l’humanité. Tous les Prophètes sont Juifs (à majorité) ou Arabes.

L’importance de l’éducation

L’éducation joue un rôle éminemment primordial dans la promotion de la paix et de la compréhension entre Israéliens et Palestiniens. En encourageant l’apprentissage des deux côtés, cela brisera les stéréotypes négatifs et promouvra des valeurs de tolérance, de respect, d’ouverture et de coopération entre les deux peuples des futures Nations.

Les programmes éducatifs conjoints, les échanges d’étudiants, les activités communes dans les écoles contribueraient à rapprocher les jeunes générations et à bâtir un avenir commun pacifique. L’éducation doit être un outil qui émancipe, encourage la compréhension de l’autre, plutôt qu’un moyen de perpétuer la haine et la division. Des deux côtés, trop souvent, c’est la haine de l’autre qui est enseignée et qui l’emporte.

Le rôle de la communauté internationale est essentiel

En 1948, c’est la communauté internationale qui a créé — sous l’impulsion des sionistes et après l’Holocauste — l’Etat d’Israël d’une manière brutale et vécue par les Palestiniens comme un complot mondial, une trahison de la part des puissances occidentales, notamment des Britanniques. Il y eut des guerres (1948, 1967, 1973…) Depuis, de conflit en conflit, les portes de la paix se referment une à une et le désespoir, surtout côté Palestinien, s’est installé entraînant désillusion et mort.  

Il est clair que la communauté internationale a joué un rôle clé dans ce conflit du Proche-Orient. Pour parvenir enfin à une résolution par la voie diplomatique, il est essentiel que la communauté internationale apporte soutien et médiation. Les Nations du monde entier doivent travailler ensemble à encourager les négociations et promouvoir la justice et l’égalité pour toutes les parties.

Les initiatives de paix internationales, les pressions diplomatiques, les efforts de médiation joueraient un rôle fondamental dans la résolution de cette interminable guerre. L’engagement de la communauté internationale est indispensable afin de garantir que les droits de chaque individu soient respectés.

Aider à créer les conditions propices pour une paix durable est plus qu’un devoir pour la communauté internationale, c’est une obligation.

Je rêve, me diriez-vous. Certes, mais quelle réalité s’est construite sans rêve ?

Touhami

Touhami – INFOSPLUS

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DON'T MISS OUT!
Subscribe To Our Newsletter