L’Algérie n’est pas à vendre pour cause de Hirak et de Printemps arabe

L'Algérie n'est pas à vendre pour cause de Hirak et de Printemps arabe
RACHAD et MAK (pareil au même) : organisations terroristes agissant subrepticement et sous couvert du Hirak algérien

L’Algérie n’est pas à vendre et ne le sera jamais. Ceci aux fauteurs de troubles qui utiliseraient le complot baptisé Printemps arabe et le Hirak plus pacifique à des fins de déstabiliser l’Algérie de l’intérieur, notamment à partir de la région de Kabylie

L’Algérie n’est pas à vendre

L’Algérie, porte de l’Afrique par sa situation géographique et géopolitique, est un trésor, une mine d’or convoitée autant par des chacals que des rats d’égout. Aussi, elle ne manque pas d’ennemis, de renégats, de scélérats, de l’extérieur comme de l’intérieur. Cependant, l’Algérie n’est pas à vendre.

Le Hirak est un mouvement de contestation né pour faire barrage à un cinquième mandat de l’ancien Président Abdelaziz Bouteflika, mais aussi pour réclamer plus de justice et de démocratie. Tout cela est louable et légitime, surtout que les manifestations se sont déroulées de manière pacifique et ordonnée. Le monde entier a pu le constater.

Mais des organisations telles le MAK (mouvement séparatiste et terroriste) et RACHAD sous prétexte de soutenir le Hirak jouent un jeu trouble et dangereux : celui du terrorisme à des fins de déstabiliser le pays. C’est inacceptable pour tout Algérien !

La vigilance et l’unité du peuple algérien sont plus que de mise, elles sont vitales. Gare aux loups féroces ! Il ne faut pas les laisser rentrer dans la bergerie. Les récents événements de IN AMENAS ont donné raison aux tenants d’une position ferme et intransigeante avec les détracteurs de l’Algérie. Dont je fais partie.

Le MAK est un mouvement terroriste et séparatiste dirigé par Ferhat Mehenni

Vous n’êtes pas, monsieur Ferhat Mehenni, représentatif de la Kabylie, et encore moins le porte-parole des Kabyles. Votre mouvement terroriste du MAK n’a qu’une visée, celle de diviser, de fracturer l’Algérie. Vous n’êtes qu’un pantin, une marionnette au service de vos maîtres sionistes. Votre but est de nuire aux intérêts et à l’unité de l’Algérie.

J’obéis à une hiérarchie structurée, organisée, que je reconnais et respecte par conscience morale, par devoir et par attachement ; cette hiérarchie structurée et ordonnée est une société démocratique et parlementaire. Je suis, par conséquent, un citoyen français attaché aux valeurs républicaines et à l’unité de la Nation Française.

Cependant, l’Algérie est mon pays natal ; mon attachement viscéral à ce pays est donc inconditionnel. Aussi, son unité, sa souveraineté et son devenir m’intéressent au premier chef. Et des séparatistes de votre acabit m’insupportent plus qu’ils ne me fâchent, car la sottise et la bêtise sont les alliées des ignorants, ceux-là mêmes qui ne recherchent de routes individuelles personnifiées qu’au travers de leur prétendue identité.

Vous vous prétendez Kabyle, comme je me prétends Arabe. Et puis après ? Quel est le problème ? Devrions-nous nous opposer et nous combattre parce que nous serions d’origines différentes ? Cela n’a aucun sens. Vous exigez le respect des autres ! Soit. Mais lorsque vous traitez de colons les Arabes, où est votre sens du respect d’autrui ? Vous vous battez pour plus de démocratie en Algérie ? Pourquoi pas. Mais pourquoi le faites-vous au nom d’un peuple, d’une Ethnie, d’une entité, d’une communauté ?

Ce sionisme qui gangrène la minorité « Kabyliste » indépendantiste

L’Algérie n’est pas à vendre. Vous êtes prosioniste ; je suis antisioniste. Vous êtes pour l’émiettement de l’Algérie ; je suis pour son unité. Vous êtes pour une politique ethnique ; je suis pour une politique de citoyenneté responsable. Vous êtes un identitaire fanatique et aveugle ; je suis pour une Nation algérienne populaire, indépendante, souveraine et multiculturelle. Vous êtes pour la haine entre kabyles et Arabes, je suis pour leur concorde, leur amitié et leur fraternité. Vous êtes pour une Algérie divisée, dépecée et vendue aux services étrangers, je suis pour une Algérie unifiée, libre et dans laquelle il ne sera jamais écrit : « à vendre ».

Durant les cruelles épreuves que l’Algérie a dû traverser et qui ont fait des dizaines de milliers de morts, majoritairement des civils, votre mouvement politique indépendantiste et séparatiste à tenter de profiter d’une situation tragique et fragile pour faire croire aux « Kabylistes » révolutionnaires (ils ne sont en réalité qu’une poignée) que le moment opportun était venu pour exiger une indépendance.

Et ce pouvoir algérien que vous décriez tant — et vous auriez raison de le critiquer sur un plan politique et non pas séparatiste, cela fait partie de la démocratie — a su résister aux menaces tant intérieures qu’extérieures pour maintenir l’Algérie debout, le peuple algérien rangé derrière elle. Cet État algérien qui est demeuré fort aux pires années noires (1991-2002 notamment) a démontré l’invincibilité des Algériens lorsqu’ils sont unis et solidaires.

L’Algérie n’est pas à vendre. Quant à vos maîtres sionistes, ils n’attendaient qu’une chose, tels des chacals, tels des vautours, que l’Algérie sombre dans une effroyable guerre civile. Il eût été ainsi facile à ces hyènes, spécialisées, en Israël, dans le racisme et l’apartheid chroniques, d’intervenir pour envahir un des rares pays qui leur tient encore tête. C’était sans compter sur le courage des Algériens dans leur majorité écrasante. Vous allier à eux vous déshonore définitivement !

L’Algérie n’est pas une résidence secondaire comme l’est son voisin marocain, elle ne baissera jamais la tête et choisira toujours de mourir debout plutôt que de vivre à genoux.

L’Algérie n’est ni Kabyle, ni Arabe, ni “Chaouia”. Elle est une grande Nation composée d’Algériens solidaires et fraternels. Et vous voudriez casser cette fraternité et cette solidarité sans qu’il n’y ait de réaction ? Quelle énorme faute !

RACHAD et le MAK sont des mouvements que les autorités algériennes déclarent comme étant des organisations terroristes, après avoir réussi à déjouer des projets d’attentats sur le sol algérien.

Profitant du Hirak, ces deux mouvements projettent en effet des opérations terroristes dans le but de déstabiliser le pays et de créer ainsi un chaos politique qui serait propice à leurs funestes besognes. Tout cela sera vain et peine perdue.

INFOSPLUS

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x