Mechaal : Toute la Nation doit s’inscrire dans la bataille historique du « Déluge d’al-Aqsa »

Mechaal : Toute la Nation doit s’inscrire dans la bataille historique du « Déluge d’al-Aqsa »

Amman-CPI

Le président de Hamas à l’étranger, Khaled Mechaal, a assuré que le « Déluge d’al-Aqsa » est une bataille historique et déterminante dans l’histoire du conflit avec l’occupant israélien, appelant la Nation à s’y inscrire en soutenant la résistance et le peuple palestinien.

Lors de sa participation à une activité féminine en Jordanie, Mechaal a souligné l’importance de la « chère » Jordanie qui reste le pays « le plus proche de la Palestine et duquel on espérait voir ses hommes et ses femmes jouer des rôles » dans la bataille sur la terre sacrée.

Mechaal a rassuré ses hôtes en indiquant que malgré la férocité des combats et les forces déséquilibrées sur le terrain, la résistance est toujours présente et les militants continuent à contrer l’ennemi dans la bande de Gaza, en Cisjordanie et au cœur de la ville d’Al-Quds, ne comptant que sur Dieu puis sur la Nation et la cause juste qu’ils défendent.

Le dirigeant de Hamas a reconnu la souffrance ressentie par les gazaouis, une souffrance insupportable ayant atteint son paroxysme, mais cela est digne de l’ampleur de cette bataille qui diffère de toutes les autres du moment où elle est une bataille historique et déterminante sur le chemin de la libération de la Palestine.

« La bataille du Déluge d’al-Aqsa a dévoilé le visage odieux de l’occupation israélienne sur la scène internationale et auprès de l’opinion public dans le monde », a indiqué Mechaal avant d’appeler toute la Nation arabe et islamique à adhérer à cette bataille en assistant financièrement aux familles sinistrées à Gaza et en manifestant d’une manière permanente et organisée dans les rues.

Mechaal a révélé que son mouvement mène une « bataille de négociation » qui n’est pas moins féroce que celle des armes surtout que les dirigeants de Hamas tiennent à leur position stipulant un arrêt total de la guerre, le retrait de toutes les forces d’occupation de la bande de Gaza et le retour des déplacés à leurs villes tout en leur assurant le logement et les aides nécessaires, «nous ne libérerons leurs détenus qu’une fois ces demandes seront satisfaites », a-t-il ajouté.

Source PalInfo

INFOSPLUS

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DON'T MISS OUT!
Subscribe To Our Newsletter