45 000 fidèles effectuent les prières d’Al-Icha et de Tarawih à la mosquée Al-Aqsa

45 000 fidèles effectuent les prières d’Al-Icha et de Tarawih à la mosquée Al-Aqsa

Jérusalem – CPI

Mercredi, environ 45 000 fidèles palestiniens ont célébré la prière d’Al-Icha et de Tarawih dans la mosquée bénie d’Al-Aqsa, malgré les restrictions imposées par les autorités d’occupation néonazie sionistes.

Le Département des Waqfs islamiques de Jérusalem a déclaré : « Environ 45 000 Palestiniens ont accompli la prière d’Al-Icha et de Tarawih, à l’intérieur de la mosquée bénie Al-Aqsa, malgré les mesures répressives de l’occupation sioniste. »

Les forces d’occupation sioniste se sont déployées à la Porte des Lions et ont érigé des barrières de fer coïncidant avec l’arrivée des fidèles à la mosquée Al-Aqsa, et ont fait appel à l’escouade de cavalerie à proximité du quartier de Bab al-Amud, dans la vieille ville de Jérusalem occupée.

Un certain nombre de personnes expulsées de la mosquée Al-Aqsa ont prié sur la route des Moudjahidines, près de la Porte des Lions, dans la vieille ville de Jérusalem.

Le premier jour du mois de Ramadan, les forces d’occupation terroriste sioniste ont placé des barbelés sur la clôture adjacente à la mosquée bénie d’Al-Aqsa, dans la zone de « Bab Al-Asbat », dans le but d’empêcher les fidèles d’entrer dans la mosquée d’Al-Aqsa. .

Le gouvernorat de Jérusalem a publié une déclaration disant : « Dans un dangereux précédent et pour la 1e fois depuis 1967, l’armée d’occupation a placé aujourd’hui des barbelés sur la clôture adjacente à la mosquée dans la zone (de la porte Asbat). »

Depuis le début de l’agression génocidaire menée par l’occupation néonazie sioniste contre la bande de Gaza, le 7 octobre dernier, la mosquée Al-Aqsa est soumise à un siège strict et à des restrictions à l’entrée des fidèles, sur fond de menaces des forces d’occupation pour y restreindre le nombre de fidèles, pendant le Ramadan.

L’agression génocidaire sioniste continue contre Gaza a entraîné la mort de 32 490 martyrs et la blessure de 74 889 personnes, en plus du déplacement d’environ 85 % de la population de la bande, selon les autorités de la bande et les organisations et organismes internationaux.

Source PalInfo

INFOSPLUS

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DON'T MISS OUT!
Subscribe To Our Newsletter