Son père est un ancien général d’occupation, un écrivain juif : «Israël» est terroriste et ne peut pas vaincre les Palestiniens

Son père est un ancien général d'occupation, un écrivain juif : « Israël » est terroriste et ne peut pas vaincre les Palestiniens

Son père est un ancien général d’occupation, un écrivain juif : « Israël » est terroriste et ne peut pas vaincre les Palestiniens

L’Agence turque d’Anatolie a cité le militant et écrivain juif Miko Peled qui a déclaré qu’« Israël » est terroriste et qu’il est ridicule de critiquer la résistance palestinienne qui est persécutée, indiquant que « Tel Aviv » ne peut pas vaincre les Palestiniens, qui appartiennent au mouvement Hamas ou à toute autre faction.

Peled a déclaré : « Je suis né à Jérusalem en 1961 et je viens d’une famille sioniste bien connue. Mon père était peut-être la personne la plus célèbre de la famille. Il était général et mon grand-père était l’un des signataires de la loi fondatrice. d’Israël. J’ai grandi en étant un grand partisan du sionisme.“

Il a souligné qu’il avait été fortement influencé par les idées de son père au début de sa vie et qu’il avait servi dans l’armée israélienne pendant un certain temps, mais qu’il l’avait ensuite regretté et avait quitté le service.

Il a déclaré qu’il n’y a aucun endroit appelé Palestine dans la philosophie fondamentale du sionisme et a déclaré : « Selon le sionisme, c’est une terre israélienne et cette terre appartient à tous les Juifs du monde, pas aux Palestiniens qui vivent ici. »

Il a souligné : « Si vous avez une idéologie raciste, c’est-à-dire si vous pensez qu’un groupe a plus de droits qu’un autre, alors vous devez recourir à la violence. Il faut l’apartheid pour que cette idéologie se réalise. C’est « l’État d’Israël ».

Il a souligné que la guerre israélo-palestinienne a commencé il y a 75 ans, et non aujourd’hui, et a déclaré :  » Les sionistes en tant que mouvement, puis « l’État d’Israël » qui a émergé de ce mouvement, ont déclaré la guerre au peuple palestinien. nous avons vu le nettoyage ethnique et le génocide dans cette guerre, et nous avons vu le régime de l’apartheid“.

Peled a décrit « Israël » comme un « État terroriste » et a attiré l’attention sur l’oppression que subissent les Palestiniens depuis des années, déclarant : « Les Palestiniens sont exposés au terrorisme chaque jour ».

À titre d’exemple, il a déclaré : « Lorsque vous (en tant que Palestinien) marchez dans la rue, vous ne savez pas si vous serez battu, poignardé ou tué, ou si vos enfants seront en sécurité lorsqu’ils iront à l’école et si votre maison sera détruite ou non », ou si vos frères seront exposés à un danger ou kidnappés par l’armée israélienne ou les services de renseignement.

Il a poursuivi : « Quand j’ai commencé mon voyage, j’ai réalisé que le pays que je pensais être mon pays était en réalité pour d’autres personnes. Je vivais dans une colonie avec une réalité superficielle et artificielle qui n’était pas réelle. Israël a été fondé sur l’apartheid.. sur des mensonges. »

Le militant a qualifié la guerre dévastatrice lancée par « Israël » dans la bande de Gaza depuis le 7 octobre d’« extrêmement agressive».

À cet égard, il a ajouté : « Les Palestiniens qui n’ont rien à voir avec l’événement (l’attaque du Hamas contre les colonies entourant Gaza le 7 octobre) paient un lourd tribut. « Israël a été insulté et se venge maintenant et dirige sa colère contre des innocents et des civils qui n’ont rien à voir avec l’attaque. »

Peled a souligné que les médias occidentaux condamnent délibérément le Hamas dans chaque publication liée au conflit israélo-palestinien.

Il a ajouté : « C’est ridicule de condamner des gens qui ont été persécutés pendant longtemps. On s’attendait à une résistance. Si nous voulons éliminer la résistance, nous devons éliminer l’oppression. La résistance est toujours une réaction à l’oppression. Les Palestiniens ont vécu plus de 75 ans d’oppression. Leur réponse à la violence s’est généralement déroulée sans armes.

Peled a expliqué que les efforts déployés pour condamner le Hamas n’avaient pas pour but d’attirer l’attention sur les victimes civiles à Gaza.

Il a poursuivi : « S’il y a quelque chose qui mérite d’être condamné, c’est le régime de l’apartheid, la violence et la brutalité auxquelles les Palestiniens sont exposés chaque jour, l’arrestation et le meurtre de milliers d’entre eux en Cisjordanie et le racisme pratiqué par Israël. contre eux. »

Il a souligné qu’il n’est pas clair comment le conflit israélo-palestinien va évoluer, ajoutant que « ce qui est sans aucun doute clair, c’est qu’ils (les Israéliens) ne seront pas en mesure de vaincre les Palestiniens. Appelez-le ‘Hamas’ ou autre chose… peu importe à quel mouvement appartiennent les Palestiniens, ils ne seront pas vaincus. »

Il a poursuivi : « « Israël » représente tout ce qui est mauvais. L’appel à soutenir « Israël » conduira à davantage de morts, de destruction et de racisme, et cela signifie davantage de pertes de vies innocentes. » « C’est une guerre contre la paix et la justice. »

source :
https://french.palinfo.com/71939
@Copyright Le Centre Palestinien D’Information

INFOSPLUS

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DON'T MISS OUT!
Subscribe To Our Newsletter