Tsahal : raisons principales qui indiquent qu’Israël a déjà perdu la guerre.

Tsahal : raisons principales qui indiquent qu’Israël a déjà perdu la guerre.

Tsahal : à chaque guerre, Israël approche de la fin. Combien de temps encore ? L’économie israélienne est en train de s’effondrer à grande vitesse. Cela est dû à la guerre mais surtout aux boycotts internationaux qui s’amplifient.

Les bombardements aveugles de Tsahal sur des populations civiles sans défense ont révélé au monde des images insupportables et intolérables d’enfants et de bébés déchiquetés et démembrés.

90% des victimes sont des civils (femmes, enfants, vieillards). Agents de l’ONU et journalistes sont également ciblés et assassinés par dizaines. Rien n’est épargné : hôpitaux, écoles, églises, mosquées, ONG, camps de réfugiés, bâtiments administratifs occupées par des associations et des médias internationaux, etc.

Profitant de l’extermination des Gazaouis et du chaos à Gaza, des colons intégristes, nationalistes et fanatiques se sont emparés, en Cisjordanie, des maisons, des biens et des terres de Palestiniens ayant été expulsés avec l’aide de soldats de Tsahal.

Le troisième lieu saint de l’Islam, à savoir la mosquée Al-Aqsa, est régulièrement pris d’assaut par des fous furieux illuminés. Saccages, danses sataniques, profanations, agressions sur des fidèles en train de prier, rafles, tirs à balles réelles… donnent un aperçu du vrai visage de ces millions de juifs sionistes fanatiques, racistes et inhumains.  

On estime à plus d’un demi-million d’Israéliens ayant quitté le pays et qui n’y reviendront probablement jamais. Des centaines de milliers de colons ont été déplacés, notamment ceux habitant les colonies près de Gaza et à Eilat  situé dans le sud.

Le Hamas a infligé de lourdes pertes à Tsahal (des soldats et non pas des civils), estimées à plusieurs milliers. Probablement au-delà de 3000. Le moral des troupes israéliennes est au plus bas, à tel point que beaucoup de soldats refusent d’aller au combat. Les officiers eux-mêmes sont en désaccord sur les différentes stratégies à adopter. Les généraux israéliens paraissent dépassés par les événements et c’est le Hamas qui est maître du terrain, attaquant et menant des embuscades par surprise.

Quant au criminel de guerre Benjamin Netanyahou, ses jours sont comptés. Il ne tient à la tête d’une « union nationale » que grâce à la guerre. D’où son intérêt de faire durer celle-ci. Il devra rendre des comptes à la CPI (Cour Pénale Internationale) et à la justice israélienne concernant trois affaires de corruption.   

Le monde entier voit le vrai visage cruel de cet Etat juif et sioniste d’Israël ; un Etat qui pratique le racisme, l’apartheid et le colonialisme.

Enfin, cette guerre met en évidence l’idéologie raciste et nationaliste du sionisme.

Une idéologie basée sur la suprématie d’un prétendu peuple élu, celui du « peuple des lumières » comme l’a annoncé Benjamin Netanyahou.

En réalité, nous avons vu qu’il s’agit en fait d’un peuple des ténèbres, sans âme, sans humanité, sans morale et sans aucune conscience humaine.

Les crimes commis aujourd’hui par Israël avec l’aval des Etats-Unis, ce sont les générations à venir qui, tôt ou tard, en paieront le prix. Les jeunes palestiniens qui assistent aux massacres de leurs parents, leurs frères et soeurs, leurs voisins et amis, ne pourront l’oublier. Cela restera gravé dans leur mémoire pour le restant de leur vie. Dès qu’ils en auront l’occasion, ils se vengeront : c’est humain.

Les médis français, par leur propagande pro-israélienne, se sont totalement discrédités. Cela est devenu tellement flagrant que plus personne ne croit en leur indépendance. Comme l’a rappelé monsieur de Villepin, une presse contrôlée par des milliardaires ne peut être objective et crédible.

INFOSPLUS

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DON'T MISS OUT!
Subscribe To Our Newsletter