Autorité de Jérusalem : L’arrivée massive d’un grand nombre de fidèles pour prier à Al-Aqsa représente un défi de haut niveau

Autorité de Jérusalem : L’arrivée massive d’un grand nombre de fidèles pour prier à Al-Aqsa représente un défi de haut niveau

Jérusalem occupée – CPI

Le Comité de Jérusalem contre les démolitions a expliqué que l’état de fréquentation populaire pour prier à la mosquée bénie Al-Aqsa est important et sans précédent, malgré les mesures d’interdiction et les restrictions imposées par les autorités d’occupation israéliennes à la mosquée et à la vieille ville de la ville occupée de Jérusalem.

Le secrétaire général du Comité de Jérusalem contre les démolitions, Nasser Al-Hadmi, a déclaré :  » Le défi est très élevé surtout après l’augmentation significative de la tension dans la ville occupée de Jérusalem, avec la clarté des mesures d’occupation israéliennes à l’entrée d’Al-Aqsa et de la Vieille Ville. »

Al-Hidmi a déclaré que cette situation s’intensifie avec la poursuite de l’agression contre Gaza et l’augmentation des mesures visant à saper la mosquée Al-Aqsa et à renforcer le contrôle de l’occupation sur celle-ci.

Il a déclaré que le nombre de fidèles avant hier (vendredi) avait atteint 90 000 personnes et qu’il y avait un mouvement important en provenance de la zone nord de Jérusalem, avec un grand nombre de bus venant de l’intérieur occupé.

Plus de 60 000 fidèles ont célébré la prière du soir et de Tarawih samedi soir dans la mosquée bénie Al-Aqsa, le sixième jour du mois de Ramadan.

Malgré les obstacles imposés par les forces d’occupation à l’accès des Palestiniens à la ville de Jérusalem et à la mosquée Al-Aqsa, des dizaines de milliers de fidèles ont pu rejoindre la mosquée Al-Aqsa.

Un certain nombre de femmes et d’hommes expulsés de la mosquée Al-Aqsa ont célébré la soirée et les prières de Tarawih sur la route des Moudjahidines située entre Babi Hatta et Al-Asbat.

Les forces d’occupation étaient stationnées en masse à la porte Mughrabi de la mosquée Al-Aqsa et sur le toit du Dôme du Rocher, pour restreindre les fidèles lors de l’exécution des prières de Tarawih.

L’occupation impose des restrictions aux fidèles coïncidant avec l’avènement du mois sacré du Ramadan, et empêche les jeunes hommes d’entrer dans la mosquée pour accomplir les prières du soir et de Tarawih, tandis que seules les femmes pouvaient y entrer, en plus de celles de plus de 40 ans après avoir entravé leur passage aux postes de contrôle.

Les militants, les mouvements de jeunesse et les mouvements populaires des territoires palestiniens occupés en 1948 ont continué à exploiter des bus depuis l’intérieur palestinien occupé jusqu’à la mosquée bénie d’Al-Aqsa.

Les appels des Jérusalemites et des Palestiniens à la mobilisation, et à intensification de la présence à la mosquée bénie d’Al-Aqsa se poursuivent tout au long du mois béni du Ramadan, pour défendre la mosquée, la protéger et briser le siège.

Les militants et mouvements de Jérusalem ont insisté sur la nécessité de se mobiliser et de participer au cours des prochains jours pour faire face aux incursions et violations des colons, en particulier pendant le mois sacré.

Les appels ont souligné la nécessité de relancer toutes les prières dans la mosquée Al-Aqsa, en mettant l’accent sur tous ceux qui peuvent atteindre la mosquée, en particulier depuis tous les quartiers de Jérusalem.

Le mouvement de la jeunesse de Jérusalem a appelé à une mobilisation générale, fermant toutes les mosquées de Jérusalem et se dirigeant vers la mosquée Al-Aqsa pour y prier tout au long du mois sacré du Ramadan.

Le mouvement Hamas a salué les foules massives qui ont répondu à l’appel le premier vendredi du mois béni du Ramadan, et qui ont fait un voyage et se sont isolées dans la mosquée bénie d’Al-Aqsa, et a béni leur fermeté, leurs sacrifices et leur oppression contre les violations de l’occupation sioniste et la rupture du siège imposé à la première qibla des musulmans et à la troisième des deux saintes mosquées.

Le mouvement a appelé les masses de notre peuple palestinien à poursuivre leur marche au cours de ce mois béni, pour défendre la mosquée bénie d’Al-Aqsa, en la protégeant et en la défendant par tous les moyens, et à affronter toutes les tentatives de l’occupation et de ses troupeaux de aux colons d’imposer le fait accompli sur sa terre pure, qui n’a jamais été à eux et ne sera que purement islamique.

Source Palinfo

INFOSPLUS

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DON'T MISS OUT!
Subscribe To Our Newsletter