Partager et Vivre l'Info – Courriel (email) : [email protected]

A tous ceux qui prétendent tout et n’importe quoi je réponds cela

A tous ceux qui prétendent tout et n'importe quoi je réponds cela

A tous ceux qui prétendent tout et son contraire

A tous ceux qui prétendent qu’il existe des zones de non-droit dans les banlieues, je réponds clairement que s’il persiste des discriminations en France – elles sont incontestables – celles-ci sont particulièrement présentes, nocives et insupportables.

A ceux qui prétendent qu’il existe une proportion importante de personnes qui vivent de l’assistanat – donc des aides sociales – dans les banlieues, je réponds que le taux de chômage dans les banlieues est nettement supérieur à la moyenne nationale.

A tous ceux qui prétendent que l’insécurité règne dans les banlieues, je réponds que bien des cités ont été laissées à l’abandon par tous les pouvoirs politiques successifs et que des générations entières y ont été sacrifiées. La responsabilité première revient aux gouvernements qui n’ont pas fait grand chose en matière d’équité et d’égalité des chances.

A ceux qui prétendent qu’une économie parallèle souterraine règne dans les banlieues, je réponds que les citoyens des banlieues réclament, depuis toujours, la même justice et la même sécurité pour tous les Français quelles que soient leur Ethnie, leur religion et leurs appartenances politiques ou philosophiques.

A tous ceux qui prétendent, probablement de bonne foi, que les parents ont, notamment ceux vivant dans les banlieues, démissionné et laissé leurs enfants sombrer dans la délinquance, je pose cette simple question suivante : quel père et quelle mère souhaiteraient que ses enfants deviennent des voyous ?

Aux racistes qui instrumentalisent les profonds malaises des banlieues (ils se reconnaîtront) pour dire : « Voyez, nous vous l’avions dit, ils sont pour le séparatisme et la charia dans les banlieues!« , je pose cette question : pourquoi n’avez-vous pas dénoncé toutes ces jeunesses laissées pour compte, abandonnées et dont le Front National avait fait ses cibles principales à des fins bassement politiques en plus d’être racistes ? 

A vrai dire, et vous le savez tout comme moi, ces populations issues de l’immigration noire et maghrébine, que vous n’avez cessé de pointer du doigt, et pour lesquelles vous ne souhaitiez, au fond de vous-mêmes, qu’une carrière de délinquants, de voyous et de parias, ont pour la majorité réussi leur intégration. Ils sont devenus des citoyens responsables et pleinement actifs. 

Et aujourd’hui, à votre grand désarroi, votre immense détresse, alors qu’ils ont su pour la plupart se tirer de situations délicates, périlleuses, et réussir leur vie, vous aimeriez les renvoyer à vos funestes desseins, ceux de les voir s’enfermer dans les abimes que vous destiniez aux enfants oubliés d’une République, dont les portes leur étaient fermées.

Vous avez échoué. Et votre rancœur se lit lorsque, sur des plateaux télés, vous hurlez votre rage, votre haine, votre âpreté et votre souffrance de les voir briller et sublimer une France qu’ils aiment probablement plus que vous. S’ils sont attachés à leurs origines et le clament, ce n’est que par fierté. 

Oui, votre fatale erreur a été de les condamner, de les brimer, croyant qu’ils étaient inférieurs. Or, c’est leur supériorité qui, dans l’adversité et les difficultés, a fait la différence. Et retenez bien ce que je vous dis : les futurs Nobel seront des personnes des banlieues. 

A tous ceux qui prétendent tout et n'importe quoi je réponds cela

Touhami – INFOSPLUS

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
Subscribe To Our Newsletter
Enter your email to receive a weekly round-up of our best posts. Learn more!