INFOSPLUS – Actulalité – Politique – Littérature – Sport – Algérie
INFOSPLUS – Actulalité – Politique – Littérature – Sport – Algérie

Le Hamas salue les décisions de la justice internationale et exige que l’occupation soit obligée de les mettre en œuvre

Le Hamas salue les décisions de la justice internationale et exige que l’occupation soit obligée de les mettre en œuvre

Gaza – CPI

Vendredi, le Mouvement de résistance islamique Hamas a appelé la communauté internationale « à obliger l’occupation sioniste à mettre en œuvre les décisions de la Cour internationale de Justice et à mettre fin au crime de génocide à Gaza ».

Le mouvement a déclaré dans un communiqué dont notre CPI a reçu copie: qu’il « salue la décision de la Cour internationale de Justice, qui a confirmé l’inculpation de l’État occupant pour génocide, dans laquelle elle appelle l’armée occupante à protéger les civils, lever le siège imposé à notre peuple dans la bande de Gaza et respecter ses devoirs en tant que force d’occupation dans le cadre du droit international et des affaires humanitaires internationales.

Il a ajouté : « Cette décision signifie l’arrêt de toutes les formes d’agression contre notre peuple palestinien à Gaza. »

Le mouvement a poursuivi : « Nous attendons avec impatience les décisions finales du tribunal condamnant l’État occupant pour génocide, crimes de guerre et crimes contre l’humanité. »

Il a souligné que « la décision ouvre la voie à la tenue des dirigeants ennemis pour responsables de ces crimes devant la Cour pénale internationale et affirme les droits du peuple palestinien à l’autodétermination, à l’établissement de son État indépendant et au retour dans sa terre et dans son pays et de ses foyers dont ils ont été déplacés de force, conformément notamment aux résolutions internationales.

Le mouvement a apprécié « la position authentique de la République d’Afrique du Sud, son soutien au peuple palestinien et la justice de sa cause, ses efforts sincères pour repousser l’agression contre la bande de Gaza et son rejet des crimes brutaux de l’occupation. »

Le Hamas a également remercié tous les pays qui ont exprimé leur soutien à ce noble mouvement humanitaire.

La justice internationale appelle l’occupation (Israël) à prévenir le génocide à Gaza

Plus tôt vendredi, la Cour internationale de Justice (la plus haute instance judiciaire affiliée aux Nations Unies) a ordonné aux autorités d’occupation sionistes « de prendre des mesures pour empêcher le génocide à Gaza et y inciter directement ».

Dans sa décision du vendredi, le tribunal a rejeté la demande d’occupation sioniste de rejet du procès intenté par « l’Afrique du Sud ».

Le tribunal a déclaré dans le texte lu par les juges que l’occupation (Israël) doit prendre toutes les mesures en son pouvoir pour empêcher la commission de tous les actes entrant dans le champ d’application de l’article II de la Convention sur le génocide ».

Le tribunal a cité des exemples de déclarations sionistes concernant le génocide, les meurtres et le nettoyage, telles que les déclarations du ministre de la Guerre d’occupation, Yoav Galant.

La Cour a considéré que l’occupation (Israël) commet des actes qui sont incompatibles avec ses obligations internationales, car il est signataire de l’accord de la Cour » et a demandé « d’arrêter tout ce qui concerne le meurtre et la destruction physique et psychologique des Palestiniens ».

La Cour a reconnu « le droit des Palestiniens de Gaza à être protégés contre les actes de génocide », soulignant que « les conditions sont réunies pour imposer des mesures temporaires à l’occupation (Israël) ».

Le tribunal a ajouté : « l’occupation (Israël) doit s’engager à éviter tout ce qui touche aux meurtres, aux agressions et à la destruction contre les habitants de Gaza, et à garantir la satisfaction immédiate des besoins humanitaires urgents dans la bande. »

Le tribunal a déclaré que l’occupation (Israël) doit prendre des mesures pour garantir que ses soldats et ses citoyens adhèrent à la Convention des Nations Unies, pour la prévention du génocide et doit soumettre un rapport dans un délai d’un mois, pour montrer comment il adhère aux instructions.

La Cour pénale internationale n’a aucun moyen de faire appliquer la loi, et on ne sait pas clairement comment Israël réagira à cette décision.

La Justice internationale a souligné que « les Palestiniens de la bande de Gaza constituent un groupe humain national homogène protégé par le droit international ».

Depuis le 7 octobre dernier, l’armée d’occupation sioniste a poursuivi son agression contre la bande de Gaza, avec le soutien américain et européen, alors que ses avions bombardent les environs des hôpitaux, des bâtiments, des tours et des maisons civiles palestiniennes, les détruisant au-dessus des têtes de leurs habitants, empêchant l’entrée de l’eau, de la nourriture, des médicaments et du carburant.

L’agression continue de l’occupation contre Gaza a entraîné la mort de 25 900 martyrs et la blessure de 64 110 personnes, selon les dernières statistiques annoncées jeudi, en plus du déplacement de plus de 85% (environ 1 900 000 de personnes) de la population de la bande de Gaza. Selon les autorités de la bande de Gaza et les organismes et organisations internationaux.

source Palinfo

INFOSPLUS

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DON'T MISS OUT!
Subscribe To Our Newsletter