Le Président Emmanuel MACRON face à une France brisée et morcelée

Le Président Emmanuel MACRON face à une France brisée et morcelée
Le Président Emmanuel MACRON face à une France brisée et morcelée

La situation socio-économique de la France héritée par le Président Emmanuel MACRON exige de profondes restructurations à tous les domaines de la société. Cinq ans ne suffiront pas.

La France est brisée, morcelée. Les morceaux vont être difficiles à recoller. Il faudra beaucoup de temps. Les politiques conduites avant l’arrivée du Président Emmanuel MACRON ont été dévastatrices sur le plan économique, social et politique. L’irresponsabilité des femmes et hommes politiques qui ont joué avec le feu a aujourd’hui des conséquences dramatiques et catastrophiques. 

Le Président Emmanuel MACRON a hérité d’une situation désastreuse. Ses réformes, menées tambour battant, ont eu pour effet d’affaiblir davantage les plus démunis. Ces derniers ont fini par lâcher prise et appeler au-secours. La situation socio-économique de la France est au plus bas. 

C’est ainsi que le mouvement des Gilets jaunes est apparu sans que personne ne s’y attende. Les quelques alertes alarmantes venues du terrain n’ont pas suffi à capter l’intérêt du Président et son entourage. Les Gilets jaunes vont déferler sur la France, mettant au grand jour les misères et les injustices sociales, notamment dans le monde rural. 

Communautarisme, retraites et immigration

Le communautarisme peut devenir une menace pour l’équilibre de la société s’il connaît des propensions inquiétantes. Je vois pour ma part des citoyens français se désintéresser de ce qui se passe ailleurs en France pour ne se concentrer que sur leur propre communauté. C’est ce communautarisme-là qui est nocif.

La réforme des régimes de retraite, dans ses structures mêmes, est une opération à très haut risque. Au-delà d’une contestation, singulièrement française, cette réforme touche à un des piliers de notre pays : la solidarité. Une personne qui travaille pendant un peu plus de 42 années (effectives) plaide le droit à une solidarité supportée par les nouvelles générations. Cette solidarité pourrait être partiellement et durement remise en question. 

Le sujet de l’immigration, quant à lui, met en exergue le paradoxe français sur ce thème central, véritable prédilection de la droite et de l’extrême-droite. En effet, les Français quittent des quartiers entiers en prétextant qu’il y a trop d’étrangers, snobant des citoyens Français. Ils retirent également leurs enfants de certaines classes prétextant qu’il y a trop d’enfants d’immigrés (citoyens Français aussi) et que cela fait baisser le niveau. Autrement dit, ces mêmes Français ne se mélangent pas avec d’autres Français. Une forme de ségrégation raciale. Et plus tard les enfants de ces supposés « plus Français que d’autres » reprocheront aux enfants « d’immigrés » de ne pas s’intégrer. On tourne en rond.

Dans un monde dévoré par une modernité radicale, oppressive, et en perpétuel changement, le Président Emmanuel MACRON reste l’homme de la situation. Car il est déjà dans ce nouveau monde. Sa tâche principale sera d’y entraîner avec lui ses concitoyens, non par la force mais par une politique de transition et d’accompagnement vers ce nouvel ordre mondial si inquiétant pour les plus faibles et fragiles. 

Touhami – INFOSPLUS

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.