L’islamophobe multirécidiviste Eric ZEMMOUR sème la haine en France.

Eric ZEMMOUR polémiste et journaliste très controversé
Eric ZEMMOUR polémiste et journaliste très controversé

Eric ZEMMMOUR, multirécidiviste et déjà condamné

Le multirécidiviste Eric ZEMMOUR, condamné par la justice pour des propos racistes et islamophobes, continue de distiller sa haine des étrangers, des Musulmans et de l’islam à travers la France, avec la complicité des médias français dont certains sont d’une complaisance — comme Thierry Ardisson, émission « Terriens du dimanche » sur le canal C8 — scandaleuse et qui fait honte à leur profession et à leur déontologie. Le parti pris de certains journalistes pour Eric ZEMMOUR crève les yeux et crève le cœur d’une France insultée dans sa mémoire. Comment oser penser que la France ne serait que racisme, haine et rejet de l’autre ? La France s’est construite au fil des siècles en s’inspirant de l’humanisme, faut-il le rappeler. Même aux plus critiques moments et pages sombres de son histoire, elle a su puiser ses idées dans ce que l’Humanité pourrait représenter de meilleur pour elle-même et pour les autres.

Je mets en garde Eric ZEMMOUR : on n’insulte pas impunément des citoyens Français ayant parfois écrit l’histoire de France de leur sang, quelles que soient leurs origines, leur religion et leur condition sociale. Puisque Eric ZEMMOUR est originaire d’Algérie, je lui dirai ceci : la France a peut-être apporté les lois de la République en Algérie. Prenons cela comme un apport qui serait civilisationnel, si tant est que les Algériens avaient besoin qu’on les civilise. Ce dont je doute ; mais c’est un vaste sujet, sur lequel nous pourrions débattre. Toutefois, la France aurait, cette fois de manière sûre et certaine, juste oublié de les appliquer (ces lois républicaines!) en Algérie.

Eric ZEMMOUR n’est d’aucun intérêt et n’apporte rien à l’Humanité si ce n’est haine et racisme ambiants

L'humanité est un bien commun qu'Eric ZEMMOUR veut disloquer
L’humanité est un bien commun qu’Eric ZEMMOUR veut disloquer 

« La plupart des trafiquants sont noirs et arabes, c’est comme ça, c’est un fait » Eric ZEMMOUR . On note d’emblée des éléments de langage tonitruants bien choisis et qui frappent l’esprit. L’auteur cherche à convaincre les citoyens sur le fait que des agissements de minorités seraient une majorité au sein des populations françaises noires et arabes. L’auteur ne prend pas le soin, par malhonnêteté intellectuelle, de se référer à des études sociologiques sérieuses qui prouvent, même si cela ne justifie en rien un délit, les problèmes sociaux et économiques qui sont des facteurs aggravants quant aux risques de sombrer dans la délinquance et le crime.

Cette déclaration fracassante est uniquement destinée à marquer l’esprit des gens et à stigmatiser des communautés françaises ciblées. Le but sournois étant d’ériger tout Noir et tout Arabe en délinquant et d’en faire un état de fait. Il s’agit de désigner des coupables ethnicisés responsables de trafics et de le rendre public en espérant ainsi une haine des uns envers les autres. L’objectif est de parvenir à des affrontements et des querelles entre citoyens Français.

Quelques propos chocs très révélateurs

Guerre d’Algérie et torture : « On n’a rien fait de mal, c’était légal, il fallait arrêter ce terrorisme inouï » Eric ZERMMOUR. ici, il s’agit par des raccourcis très habiles de déculpabiliser la conscience collective puisque la torture a été rendue légale (précisément ce que reproche le Président MACRON aux gouvernements de l’époque) et de légitimer les raisons ayant poussé à la pratique de la torture : les actes terroristes. Ce qui signifie en langage décodé : nous avions affaire à de cruels terroristes, il fallait bien trouver un moyen d’arrêter tout cela par l’usage de la torture. 

Eric ZERMMOUR oublie volontairement le contexte et jette l’histoire à la poubelle. Car quel était le problème historique ? La lutte contre un système colonialiste. Certes, la torture m’horrifie comme tout être normalement constitué. Mais ce que ne dit pas Eric ZEMMMOUR en usant d’une omission volontaire, c’est le principe de causalité (la cause du terrorisme était le colonialisme). On peut donc aisément dans ces conditions rétorquer au chroniqueur menteur Eric ZERMMOUR que c’était bel et bien le système colonialiste qu’il fallait interrompre en donnant aux Algériens — ce qu’ils finiront par obtenir par les accords d’Evian — leur indépendance qu’ils réclamaient à cor et à cri.

« La discrimination c’est la vie, les employeurs ont le droit [de refuser des Noirs et des Arabes] » – « Au lieu de bombarder Raqqa, la France devrait bombarder Molenbeek. Raqqa en Syrie, Molenbeek en Belgique. » Eric ZEMMOUR. Dans le code pénal revu et corrigé par ce dernier, la discrimination devient légale, alors que la loi l’interdit au même titre qu’elle interdit la négation de la Shoah. Le Noir et l’Arabe hantent ZEMMOUR au point où celui-ci fait une fixation machiavélique sur eux et veut en faire d’éternels boucs émissaires.

Quant à Raqqa, l’auteur se fiche bien des faits géopolitiques et historiques ayant basculé la Syrie dans l’horreur. Il suffirait, pour lui, de bombarder les habitants de Molenbeek pour éradiquer définitivement le terrorisme. Quels rapports entre Molenbeek et Raqqa, la Belgique et la Syrie ? Tout est confus, pour mieux faire passer le message subliminal : le terrorisme est lié à l’islam, aux Musulmans.

Les médias sont trop complaisants avec Eric ZEMMOUR

Eric ZEMMOUR a le soutien de beaucoup de médias
Eric ZEMMOUR a le soutien de beaucoup de médias

On pourrait ainsi répondre à Eric ZEMMOUR  point par point, sur un plan historique, philosophique, sociologique, voire littéraire car encore lui faudrait-il quelques efforts pour approfondir la voie littéraire. Mais à quoi bon, tant le mal parait incurable. L’homme n’apporte aucune solution crédible aux problèmes qu’il soulève, pire il les aggrave en les utilisant à des fins de manipuler les esprits faibles. Une technique utilisée également par le R.N (ex-FN). Eric ZEMMOUR cherche, en réalité, à installer en France une idéologie mortifère, raciste et xénophobe dans l’unique but de monter les différentes communautés les unes contre les autres.

En somme, un véritable appel à la guerre civile ; expression qu’il emploie régulièrement dans ses discours et ses meetings, je n’invente rien. Cet homme scénarise son « suicide français », le souhaite de tous ses vœux, met tout en oeuvre pour qu’il se produise. Et là, je pense qu’il serait plus sage de faire appel à un psychiatre pour nous donner une explication.

Les médias qui invitent Eric ZEMMOUR, et lui offrent des tribunes pour répandre ses idées obscures et néfastes, portent une terrible responsabilité dans la propagation de tels desseins.

Quand la misère avance, l’Humanité recule. 

Touham INFOSPLUS