Identité Française : histoire, fantasme et mensonge se succèdent

Identité Française : histoire, fantasme et mensonge se succèdent
La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale

Identité Française : l’histoire de France est une chose, l’identité en est une autre. L’histoire est commune, l’identité est diverse et variée

En France, les prêcheurs de haine sur l’Identité Française ne manquent pas. D’Eric Zemmour et sa collègue et amie Marion Maréchal Le Pen, aux « Identitaires » — mais de quelle identité parlent-ils donc ? — de l’extrême droite, nous avons un panel très important de semeurs de haine en tous genres. Il y en a pour tous les goûts, toutes les affres, pour tous les racistes de France et de Navarre.

Ces « Identitaires » racistes, xénophobes et réactionnaires nous racontent, sur les plateaux de télé, l’histoire de France ; une histoire filtrée, orientée, répondant à des critères d’identité précis. N’entre pas dans le cercle de l’Identité Française qui veut. Il faut faire partie de la grande famille et montrer patte blanche.

De Clovis, baptisé dans la cathédrale de Reims (500 ans après J.C.), à Philippe II (1165-1223) dit « Auguste » dont on affirme qu’il serait le premier roi de France, les démonstrations, parfois pitoyables, ne manquent pas pour nous asséner à longueur de journée que la France est exclusivement de racines chrétiennes. Pour les autres : Juifs et Musulmans en particulier : circulez! Il n’y a rien à voir!

Les plus fourbes, ceux qui veulent malgré tout garder la sympathie des Juifs, nous parlent de civilisation « judéo-chrétienne ». Effectivement, les éternelles persécutions antisémites, l’Inquisition, la Shoah — Vichy a participé à l’envoi de Juifs (dont des enfants) dans les camps de la mort — démontrent de façon magistrale le mot « Judéo » accolé au mot « chrétien« . C’est tout simplement de la foutaise.

Eh oui, comme une grande fille, la France aurait donc grandi seule dans son coin, sans aucun apport extérieur, dans un isolement total. Pourtant, le passage de la Gaule à la France — par le baptême hypocrite de Clovis le Franc — a quand même laissé quelques traces et vestiges dans l’histoire de France. La notion de « nos ancêtres les Gaulois », en Algérie, nous sommes nombreux à nous en souvenir.

Ainsi, les « Identitaires » prétendent presque (s’ils avaient le courage de leurs opinions, mais ils ne l’ont pas) que l’identité Française serait une espèce de « sang pur ». D’ailleurs la notion du droit du sol est souvent contestée au droit du sang. Mais c’est aller vite en besogne ; c’est justement oublier l’Histoire de France.

Car en France, il y a eu, dans le sang, les souffrances et les douleurs, la Révolution de 1789. La monarchie, celle qui nous est tant vantée dans la saga des Identitaires en manque de lys, a été définitivement abolie. Les Français ne seront plus des sujets mais des Citoyens. La République est née.

Et n’en déplaise aux faiseurs d’histoires à dormir debout, la République n’est ni catholique, ni protestante, ni juive, ni musulmane, ni bouddhiste, ni athée. La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Article Premier de la Constitution.

On est un citoyen Français à part entière dès lors que l’on respecte les règles, les principes, les lois de la République. Et non pas parce que l’on serait issu d’une culture entrant dans les champs d’une Identité Française définie par des xénophobes et des racistes notoires.

Touhami
Touhami – INFOSPLUS

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
Subscribe To Our Newsletter
Enter your email to receive a weekly round-up of our best posts. Learn more!